Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 10:36

         Au cas où (mais qui me dira si c’est bien le reflet de la vérité ? qui de vous, mes belins-belines, osera me dire s’il me faut changer de cap ?) vous auriez  pu en suivant mes conseils voir ce récital Coen puisqu’il était offert par une des chaînes de base, donc sans décodeur, j’espère que vous avez pu vous documenter et apprécier comme il convenait ce répertoire au style aussi étrange que fascinant. Evidemment, si déjà au temps des Raisins verts  vous frissonniez et détourniez les yeux de Jean-Christophe Averty passant ses baigneurs en celluloïd à la moulinette, il y a peu de chance que vous ayez goûté les giclements d’hémoglobine sur le visage ou colorant la neige. Je persiste cependant à croire que ces représentations décalées et déjantées des éléments d’un récit filmique sont un excellent exercice intellectuel pour arriver à cette distanciation qui avec Brecht a réussi admirablement à créer une approche sui generis du théâtre, laquelle admet nécessairement le décollage d’avec la réalité pour la restituer après l’avoir pensée, changée de sens, détachée de tout sentiment primaire. Dans cette recréation, avec quinze ans d’avance, des comportements vicieux des grandes firmes qui brassent des milliards par jeu – et en créant la crise – si les thèmes de Capra se retrouvent si facilement, c’est pour en souligner la naïveté : l’ange au hulla hoop en guise d’auréole, cet ange qui lègue la firme tout entière à ce président si discutable, n’est bien sûr pas de ce monde. Un autre merveilleux lui fait concurrence, celui de l’horloger de la grande machine, si humain, si sage, apaisant les difficultés des individus en les amenant à s’interroger sur eux-mêmes.  Faut-il s’étonner que ce vieux sage ait la voix de cet autre noir qui dans O’Brother philosophait si sereinement en ramant sur une voie ferrée toute droite après avoir pris trois forçats évadés à son bord ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens