Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 09:43

            Les incitations à la bonne bouffe de Noël et des fêtes se multiplient. Catalogues, affiches, publicités alléchantes remplissant les boîtes aux lettres qui n’en peuvent mais, relances par e-mail ou par téléphone – bref il est difficile d’y échapper, même si on a la ferme intention de ne pas céder à tant de tentations (et puis, vous susurre-t-on, c’est moins cher si vous en achetez deux : on vous fait cadeau du troisième, quoi que ce puisse être). Cela me rappelle le père d’une de mes amies d’autrefois qui revenait du marché tout heureux d’avoir trouvé une occase mirobolante : treize bouchons de radiateur pour le prix de douze, est-ce que cela ne valait pas le coup ? Problèmes de prix mis à part, on peut aussi se pencher sur les hécatombes de bêtes pour lesquelles Noël ne signifie rien et qui vont succomber tout de même dans des conditions abominables. Même si on écarte la pensée des chapons et de leur engraissement d’eunuques programmé depuis de longues et terribles semaines, on ne peut se détourner de l’invasion du foie gras sous toutes ses hypostases : cru, cuit, en bloc à cuisiner, en boîte, ajouté au potage de châtaigne, farcissant volailles et rôtis de porc. Et avez-vous songé à ce que recèlent certaines étiquettes : demi-langoustes crues (vous chargeriez-vous de l’opération, vous ?), gambas crues à demi-décortiquées, crevettes décortiquées crues ? Cela me rappelle encore une prière d’une bonne âme, récoltée dans un catalogue plein de recettes : « Ne plongez pas vos homards dans l’eau qui va les ébouillanter, épargnez-leur cette souffrance. Faites-les auparavant congeler dans votre compartiment ***, ils seront inconscients au moment de leur mort ». C’est beau d’avoir de la pitié plein le cœur…

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Exquise Lucette,<br /> vous êtes merveilleuse !<br /> J'envoie à tout va<br /> des liens menant à vos billets <br /> que je goûte quotidiennement<br /> en lapant les mots à petites gorgées.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens