Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 15:42

Je n’ai pas entendu parler de pont, pourtant la poste près de mon épicerie est fermée ce matin. Il y en a toujours qui s’arrangent en douce, et certes ce serait pratique d’avoir un ou deux jours sans horaire comminatoire pour préparer les repas qui vont émailler les fêtes jusqu’à l’an nouveau, mais tout de même, mes belins-belines, on ne peut pas ne faire que des ponts. Il faut bien travailler dans les intervalles, ne serait-ce que pour permettre aux ponts d’exister. Ainsi moi, adulte, majeure et vaccinée, retraitée en outre et jusqu’au bout destinée à travailler comme une corde sans plus savoir s’il y a des congés ou des vacances pour les générations montantes dites laborieuses (la mienne en théorie, du moins ce qu’il en reste, se vautrant ignominieusement dans le farniente, avec mon exception pour confirmer la règle) j’ignore tout des ponts calendaires. Il n’y en a qu’un qui m’irrite, et au fond ce n’est même pas un pont, c’est un lundi traditionnellement férié, donc on ne devrait pas avoir à en discuter : c’est ce lundi de Pentecôte où les malins sont quand même arrivés à faire travailler les innocents sans les payer. C’est comme les heures supp’ des infirmières, on compte sur leur bon cœur pour ne pas réclamer quand on ne les leur paye pas. Mais, les moutons, montrez les dents, que diable !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens