Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 10:09

         Qui c’est qui (comme on dit à Chalon) a été bien attrapé hier en regardant mon blog du lendemain de Noël ? Je n’avais rien promis, je vous laissais dans l’expectative. Eh bien finalement j’ai suivi (paresseuse !) la coutume anglaise du chômage « on Boxing Day ». Si vous traduisez à vue de nez, ça donne Le Jour de la Boxe, à peu de chose près, mais ça ça rentrerait dans les erreurs de la traduction par machine (vous savez : «  la chair est faible mais l’esprit est fort » qui donne « La viande est molle mais le whisky est bon », bel exemple emblématique de l’impossibilité de remplacer l’homme par la machine dans certains cas linguistiques précis). Ce 26 décembre au Royaume Uni, c’est le Jour des Etrennes (j’imagine, à cause des boîtes dans lesquelles on offre les cadeaux – étymologie sans garantie, mais la machine traduirait peut-être « le jour des Gifles », c’est bien possible). Comme étrenne sur mon blog, c’était l’offrande d’une journée de répit, non agrémentée sentencieusement d’une recommandation pour la journée, laquelle devrait vous préparer au spectacle du soir, ou à la méditation sur le spectacle de la veille, ou à l’indignation devant l’actualité, ou à l’émerveillement devant l’éclosion d’un bouton de rose. Voyez à quoi vous avez échappé, mes belins-belines, et faites vos comptes. A demain samedi.

Partager cet article
Repost0

commentaires