Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 09:09

         En ces temps où la compétition pour la survie se fait volontiers au couteau, où la moindre recette de cuisine ou de pâtisserie s’inscrit dans un concours télévisé à l’issue duquel on décerne des prix et des classements, que diriez-vous d’un juge qui distribuerait les récompenses ou les blâmes à l’emporte-pièce, sans avoir regardé de près comment les choses se fabriquent ni surtout quel effet elles font au moment de la présentation et de la dégustation, donc sans avoir goûté la soupe ? Vous ne penseriez pas grand-chose, n’est-ce pas ? de pareil décideur ni de sa conception de sa fonction. Eh bien figurez-vous que je me trouve plus ou moins enfilée dans ses souliers, comme on dit en anglais. Comment pourrais-je (avec la conscience que je me fais de cette responsabilité vis-à-vis de vous, mes belins-belines, à qui je dois dévouement et abnégation, mais si mais si, je suis sûre que vous vous en êtes déjà maintes fois rendu compte) comment pourrais-je vous fournir des appréciations qui ne seraient point dûment étayées par la consommation des mets que je choisis de mettre à mon programme ? Je vais d’avance vous en fournir une bonne preuve. En trois jours, en circulant avec adresse d’une chaîne à une autre, on peut se payer Ocean’s Thirteen, Ocean’s Eleven et Ocean’s Twelve , dans le désordre : j’y serai ! Ce disant, je me sens gonflée d’un héroïsme qui va m’exposer à de longues séances d’ennui, d’après ce que je crains (bis repetita c’est déjà pas drôle, alors ter repetita, qu’est-ce que ça doit être !)…Je tâcherai de survivre, crânement – et je vous raconterai s’il y a quelque chose à raconter…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens