Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 17:38

Je crois bien qu’aujourd’hui encore, mes belins,

Au lieu de vous ouvrir à la littérature,             

De vous orner l’esprit en vous tenant la main,

De vous apprendre où trouver la juste mesure,

 

De vous donner de l’énergie pour jusqu’au soir,

De feuilleter pour vous l’agenda des spectacles,

De disséquer pour vous le monde et son foutoir

Ou vous convaincre que la vie c’est un miracle,

 

Je vais me contenter de vous dire Coucou !

Vous voyez que j’ai peu de vigueur,  mes belines…

J’ai trop marné hier, j’en sens le contrecoup,

 

C’est évident : ma muse me fait grise mine…

Dès demain je serai bourrée de vitamines

Pour reprendre en douceur mon commerce avec vous.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Il m'en faudrait, moi, du temps et de l'énergie<br /> pour trousser des alexandrins si bien tournés !
Répondre
D
Heureuse que mes alexandrins puissent effacer la mauvaise impression de mes jugements sur Steven Spielberg... Je ne tiens pas à baisser dans votre estime!
M
Comme c'est charmant!<br /> merci pour tout, chère Madame le Professeur; Vous m'enchantez chaque jour.
Répondre
E
Chère Lucette, recevez en soirée un sourire amusé d'une beline enchantée par vos rimes.<br /> Merci pour ce plaisant et chantant intermède.
Répondre
D
Merci, Chère Marie-Hélène, de votre fidélité. De temps à autre, un peu de versification ne fait de mal à personne!

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens