Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 08:00

Au 1er janvier 2013 devait s’appliquer l’interdiction d’utiliser les cages de contention pour les truies gestantes : pas la possibilité de se retourner, de bouger, de se coucher pendant tout le temps de leur gestation forcée. Sur tous les pays européens pratiquant l’élevage industriel (donc impitoyable, criminel, totalement dédaigneux du droit des animaux à vivre sans souffrance), onze ont immédiatement obéi, réservant la case infernale pour la dernière semaine de la gestation (charmante attention, mais puisque cela figure dans l’arrêté comme un gros progrès…). Naturellement la France, pays des Droits de l’Homme et des grandes idées généreuses (qu’on nous dit à son de trompe), reste à la traîne. Elle a même fait traîner pendant plus d’un an la publication par la Commission européenne des résultats de cet arrêté, honteuse qu’on sût de source sûre qu’elle n’avait pas envie de se conformer à une directive générale qui allait contrarier ses habitudes de gagner sur tous les plans et dans tous les azimuts. Maintenant c’est fait, c’est publié : elle s’aligne sur la Slovénie et la Grèce, elle refuse de modifier ses méthodes ignobles de production… Alors maintenant que tout le monde est  au courant, que va-t-elle faire, cette lumière qui éclaire le monde ? Les pétitions vont déferler sur ce pauvre Le Fol : aura-t-il la sagesse de comprendre que la population s’indigne de se voir blâmée en bloc parce que le gouvernement a peur de mécontenter les magnats du cochon ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Pourquoi ne pas lancer une pétition ? http://www.change.org/fr/guides/comment-fonctionne-une-p%C3%A9tition-en-ligne
Répondre
D
C'est fait, la pétition, et depuis le début de la campagne. En bonne végétarienne, je ne me sens pas directement concernée, mais toute souffrance animale me démolit et hante mes cauchemars. Je ne crois guère au résultat final d'une mobilisation citoyenne dès qu'en face se dressent les multinationales. Il faudrait une poigne qu'aucun gouvernement n'est capable d'avoir.

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens