Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 09:03

         Je crois ne pas me tromper : il me semble que le pluriel hébreux est en im,

(goyim, cherubim…), ce qui supprime tout s qu’en français on est tenté de rajouter. Si je fais erreur, corrigez-moi, mes belins-belines, à mon âge j’aime encore apprendre…Donc, je vous parle ce matin des Schminitim d’Israël – le mot évoque le Schmilblick, mais le sujet est grave et je vous en parle avec admiration. Ce sont les jeunes Israëliens de classe terminale (17 à 20 ans) qui, en groupe au nombre de 50, recommencent  à leurs risques et périls l’acte d’héroïsme de leurs devanciers d’il y a deux ans, à savoir, refuser le service militaire. Dans une lettre bouleversante au Président qu’ils ont longuement mûrie, ils déclarent vouloir se désolidariser de ce que l’armée israëlienne représente pour eux aujourd’hui : la brutalité, la violence, l’incompréhension, l’illégalité puisqu’elle opère sans égards pour les Palestiniens dans les territoires occupés qu’elle cherche impunément à agrandir par toutes sortes d’exactions et de tyrannies, et qu’elle a laissé loin derrière elle sa fonction primitive qui était la protection des Israëliens : eux veulent aider au processus de paix et ne pas être complices de ce mépris éhonté des jugements du monde entier auquel Israël se heurte avec arrogance. Ils savent, ces pauvres jeunes, le calvaire qui les attend, et qui aboutira sans doute, tout simplement, à leur suppression au bout d’un emprisonnement interminable et dans les pires conditions. Ils ne croient pas que Tsahal puisse proclamer indûment la traduction hébraïque de Gott mit uns sur son ceinturon, ils sont prêts au martyre sans se faire exploser. Oui, je les admire, et je me sens du côté d’Einstien qui proclamait « Les pionniers d’un monde sans guerre sont les jeunes gens qui refusent le service militaire ». Le refuser en Israël est certainement plus courageux encore que nulle part ailleurs. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Revenir aux sources du mal, c'est ce qu'avait fait avec brio et dans le détail Jean Meslier, curé ardennais athée qui, sous Louis XIV a pris la peine d'établir d'innombrables preuves des origines purement humaines de toutes les religions et croyances, dans son testament, et même si Voltaire, qui a transformé et corrompu ses textes, estimait que le brave curé écrivait comme &quot;un cheval de carrosse&quot;, ses écrits établissent de manière irréfutable le principe d'erreur qui inspire toutes les religions, et bien sûr, celle des hébreux parmi les premières des monothéismes, sur laquelle l'occupation de ces territoires dure depuis si longtemps... Imaginez-vous un gaillard en colère qui arriverait dans votre maison en prétendant vous virer parce que ses ancêtres y ont habité ? C'est exactement ce que fait Israël sur un territoire où ses tribus n'ont fait que passer...<br /> A lire ou relire absolument : http://classiques.uqac.ca/collection_documents/meslier_jean/testament/testament.html
Répondre
D
Etes-vous le Francis auquel je viens de poster trois de mes romans? Si oui, je me réjouis de votre manière de voir les choses : c'est la mienne depuis des années... Cela me paraît de bon augure que nous partagions ces vues; je défends la Palestine depuis si longtemps...Et je connais bien le curé Meslier, en tant que XVIIIèmiste passionnée - et partageant ses vues! A bientôt sans doute/ Bien à vous.

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens