Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 09:30

… Mais, mes belins-belines, vous concevez bien (ou sinon je vais faire en sorte que vous arriviez à ce sain niveau de conscience, et au trot !) que la deuxième casquette me tient à cœur bien autant que la première ! Je dirais même que la première a préparé l’éclosion de la deuxième (vous voyez si c’est poétique, une éclosion de casquette, mais je ne retire rien) : oui, le besoin viscéral du contact avec les autres, intelligence et cœur, dans les classes de lycée ou les salles de fac, a entraîné  irréversiblement le besoin d’un contact permanent, en évolution durable, comme l’écologie des éoliennes qui vont maintenant coloniser les mers.

Avant même les contacts par le blog – qui ne sont, au fond, qu’une nouveauté dans mon parcours, quatre ans, cinq ans, je ne sais plus – j’avais trouvé nécessaire de remplacer mon public d’étudiants en chair et en os par un public de lecteurs – car, mes agneaux, dès Les Nœuds d’argile, ils m’ont écrit, par dizaines, par centaines… et je les  rencontrais dans les salons, dans les séances de signatures. Bref, il me fallait toujours quelqu’un pour partager mes émotions. C’est vous dire si l’écrivain que je suis était loin de se loger dans une tour d’ivoire, pour dominer les autres depuis ses hauteurs… Mais en revanche, mes belins-belines, il y a de votre part un effort à faire. Le plus simple, le plus payant, le plus tonique qui soit : découvrez mes personnages, les vieux les jeunes, les secrets les émotifs, les tendres les passionnés. Vous verrez alors comme nous pourrons vous et moi avancer de conserve, comme on dit à l’Académie, sur un terrain où vous aurez à votre tour imprimé votre marque…

Partager cet article
Repost0

commentaires