Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 16:27

         Quand les manifestations s’ébranleront dimanche – à Paris, certes, le phare sur lequel le monde entier aura le yeux fixés, avec les images inoubliables de la Tour Eiffel s’éteignant cinq minutes en signe de deuil ou de la une de  Libération sur fond noir ou sur fond rouge, la mort et le sang, Nous sommes tous Charlie, mais tout autant dans la province où le  cœur de la nation bat bien aussi fort que dans sa capitale – il faudrait qu’aux côtés de tous les citoyens venus défendre la liberté d’expression et pleurer ceux qui la défendaient il y eût une masse, une foule, de Musulmans de bonne volonté. Il y en a tant, et il faut qu’on le sache, et ils ne doivent pas être apeurés, craignant de se montrer parce que la population de la rue est trop prompte aux amalgames, aux préjugés, à l’ignorance de l’autre. Il faut qu’ils se montrent, au contraire, qu’ils montrent leur indignation, leur chagrin de voir à quelles extrémités sont capables de conduire les déviations fanatiques de leur religion. Il faut qu’ils montrent combien ils souffrent de voir l’islam métamorphosé en culte de la haine, de la violence, du cynisme poussé jusqu’à la folie. Il faut qu’ils montrent qu’ils n’ont rien à voir avec les intégrismes avides de sang et de destruction, et qu’ils ont honte de ce que les criminels déments d’Allah voudraient imposer à la planète.

Partager cet article
Repost0

commentaires