Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 08:32

         Il y a des finasseries du raisonnement international que je n’arrive pas à suivre – mais vous me direz sans doute que je ne suis pas d’assez près le fonctionnement économique de la planète et vous aurez sans doute raison. Tout de même – et cela, me semble-t-il, est une vérité d’évidence que tout un chacun ne peut que percevoir – ces sommes époustouflantes qui constituent les dettes (et quels que ce soient les créanciers, quels que ce soient les débiteurs) paraissent bien ne pas faire faute aux créanciers tant qu’elles ne sont pas remboursées – ou me trompé-je lourdement ? Car enfin des dettes qui courent depuis des décennies (et je ne parle pas des dettes séculaires, telles que celles constituant le prix de la Lousiane jamais acquitté à la France depuis Napoléon 1er) comme par exemple le remboursement des dégâts matériels et moraux causés par l’Allemagne nazie en Grèce et que l’Allemagne de toutes les vertus n’a pas honoré, cela reste tenu pour du pipeau. C’est comme si on s’en passait, comme si on pouvait parfaitement s’en passer, de ces sous dus aux autres et dont on fait semblant de n’avoir jamais entendu parler. Où iraient-ils, entre quelles mains tomberaient-ils s’ils étaient remboursés ? Qu’est-ce que ça changerait, et pour qui, et pour quoi ? On a vraiment l’impression  qu’une bande de vachards ont trouvé ce prétexte pour écraser ceux dont ils n’aiment pas les positions politiques, et, là, on se rend bien compte  de ce qu’être endetté peut être, Les Raisins de la Colère se transposant en Grèce sans le moindre mal : si on leur remboursait la dette allemande, aux Grecs, ils pourraient sans doute reprendre haleine et force et santé – ça, ça ce serait visible. Mais en prenant le problème de la restitution par l’autre bout, est-ce que ça priverait l’Allemagne en quoi que ce soit de régler ce qu’elle doit ? Nous-mêmes, ne devons-nous pas des sommes astronomiques, mais qui en souffre, à part nous ?.............

Partager cet article
Repost0

commentaires