Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 08:49

         Ne cherchons pas : c’est nous qui avons décidé de confier à notre double le soin de dire pour nous, réfléchir pour nous, décider pour nous. C’est nous qui l’avons installé à notre place. Et il a immédiatement oublié qu’il devait être notre porte-voix : une fois installé, il ne pense plus qu’à son confort, à son profit (comme les autres, hein ? pourquoi pas lui ?)/ Il a élu domicile à la capitale, il ne vient plus voir que de temps à autre et avec condescendance ce qui se passe au niveau de notre bouse. Il écarte de son esprit que son installation, il nous la doit. Il siège, il trône – démos, plebs, ce sont des mots qui ont disparu de son vocabulaire, des modes vides comme des coquillages désertés de leurs habitants. Alors comment voulez-vous que ce double que nous avons élu pour tout faire à notre place ait encore des contacts avec le peuple, la population, bref les gens ? On lui a appris là-haut (et il s’y est mis tout seul) à exister discuter pérorer avoir l’air de faire des choses importantes sans plus jamais évoquer des visages : il parle en chiffres, il parle en théories, en symboles, en abstractions, en décrets, en lois qui s’écartent totalement de l’humain,. Il ;décide donc selon ce qui lui convient, il a oublié qu’il doit décider de ce qui doit vous convenir et seulement de ce qui doit vous convenir. Il trouve même normal, puisque c’est à lui que vous avez dévolu votre voix, de vous l’avoir soustraite et confisquée : c’est comme s’il vous avait coupé les cordes vocales, vous ne pouvez plus la faire entendre quand rien ne fonctionne comme vous l’espériez. Mais c’est vous, en fin de compte, qui avez manigancé ce beau résultat. Vous n’y aviez peut-être pas réfléchi, mais voilà où nous en sommes grâce à vous.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens