Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 11:49

         Même si l’été perd de sa violence après l’orage du 15 août (lequel ne se produit jamais, mais la date-butoir a acquis une valeur de vérité d’évangile), l’esprit  vacances traîne encore ici et là, l’atmosphère baignades n’a pas fait sécession et, du coup, je me vois autorisée à reparler de Tel-Aviv sur Plage, qui au chapitre du succès touristique et politique a fait un flop à peu près total. Les gens qui s’y pressaient étaient presque tous des Juifs pro-israëliens, venus pour faire nombre (et si la lecture de tracts pro-palestiniens importés de Gaza-Plage a été faite par beaucoup d’entre eux avec attention, sans  bien entendu  les faire changer d’opinion, ce n’était pas le but de l’opération). En fait, pour tenter le touriste moyen qui pense déjà à s’aérer l’an prochain  sans savoir encore où, il n’y avait pas grand-chose : la réalité israëlienne offrait des check-points, des fouilles au corps, des queues pour gagner ce territoire, de la flicaille en abondance (dame ! je vous ai fait le calcul la dernière fois : cinq cents policiers pour 200 mètres de rivage, ça fait deux flics et demi par mètre – une sorte d’avant-goût   du régime de là-bas, oui, comme si vous y étiez, sauf qu’ici c’étaient les forces de l’ordre des contribuables du pays et non l’armée  de là-bas qui venaient protéger les vacanciers garantis bon teint, après vérification d’identité bien sûr,  et qui oeuvraient en terre étrangère puisque le droit français ne s’appliquait plus sur cette plage exotique pendant cette journée de célébration festive. Les policiers du cru n’avaient pas la mitraillette au flanc, mais ils chassaient les Parisiens non garantis bon teint (un peu bronzés surtout peut-être ?) en les refoulant hors Tel-Aviv Plage avec rudesse. Ah mes amis, quelle belle journée de vacances ! C’est par millions que dès la première occasion les touristes se précipiteront vers Tel-Aviv : après avoir vu comment c’était là-bas, une envie irrésistible d’aller voir par eux-mêmes va s’emparer des foules ! C’est ce qu’on appelle une opération touristique réussie.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Adrienne 18/08/2015 12:53

et vous savez quoi? je me réjouis que cette belle sentence biblique se vérifie:
"On est toujours puni par où l'on pèche"
;-)