Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2015 3 12 /08 /août /2015 09:16

         Susyia I et II : cela pourrait être le titre d’une des innombrables nouvelles de Pirandello, comme par exemple La Signora Morli una e due ou n’importe laquelle de ses histoires où la double identité, la reconstruction d’un personnage, la prise d’un individu pour un autre sont monnaie courante et soulignent qu’il est bien difficile de croire en l’identité de son voisin. Mais il ne s’agit pas de la vision toujours théâtrale d’un romancier pessimiste : il y a deux villages face à face qui s’appellent Susiya,  au sud est de la Palestine. Et l’un est indiqué par des panneaux touristiques sur les routes entretenues, il est niché dans la verdure car il est rattaché au système hydraulique de Tel-Aviv, il jouit du tout à l’égout, de l’électricité, bref de tout ce qui permet à un village de vivre d’une vie normale et même de prospérer. L’autre n’est indiqué ni sur les cartes ni sur les chemins sauvages comme des pistes mal entretenues, qui vous permettent d’y accéder si vous êtes vraiment pourvu d’entêtement et de persévérance et que jalonnent de rares citernes non encore remplies d’ordures par les soins des voisins. Le dénuement total règne dans cette Susiya palestinienne : est-il besoin de préciser que la première, dotée d’armée et de police, est israëlienne, installée sur l’ancien territoire historique palestinien dont les occupants ont été chassés (même les grottes où ils résidaient ont été transformées en musée archéologique juif) et qu’elle exalte son ancienneté d’implantation (alors que même Ben Gourion pensait que ces occupants des grottes, ces locaux d’une région de cultures annexée  dès 1947 au prix de leur expulsion, étaient sans doute d’anciens Juifs coupés des autres et parlant arabe peu à peu  par suite de cet isolement).  Et l’israëlienne continue à convoiter la minable palestinienne (350 habitants cramponnés à leur passé et à leur nom) : ne doit-elle pas s’étendre puisque Benyamin le Grand  a décrété la construction immédiate de 300 villages agrandissant le territoire des colonies  et qu’il faut bien trouver de la place ? Une mobilisation importante et significative d’intellectuels juifs et de penseurs objectifs de Tel-Aviv et de Jerusalem   est venue manifester sur place pour défendre le droit à survie du village palestinien, afin que le village menacé puisse s’incruster dans sa tradition et sa résistance. Susiya pot de terre contre Susiya pot de fer ?             …………..

Partager cet article
Repost0

commentaires