Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 15:25

          Quatre points de moins, me dit ma correspondante quotidienne avec jubilation. Nul besoin qu'elle me précise, ni pour les comptes ni pour les personnes : à l'autre bout du fil je recueille l'information sans me tromper. Il me reste seulement à retrancher ces quatre nouveaux points du petit nombre en train de chuter. Même dans les rangs de son cortège dévoué ça branle, figurez-vous! A la suite de ces grandes votations proposées au peuple depuis pratiquement deux ans, on a pris le réflexe d'évaluer l'odeur de sainteté des uns ou des autres - surtout de l'un d'entre eux, bien sûr, on a même pris le pli de compter chaque jour où il en est, comme on s'enquiert de la température d'un grand malade dès qu'il ouvre les yeux. Mais ce grand malade-là, à force de jouer les grands de ce monde en allant plastronner un peu partout dans les cours de la planète les plus variées, va finir par nous faire croire qu'il ne peut pas se sentir chez lui,  donc qu'il préfère prendre le large : est-ce parce qu'il souffre d'une atmosphère domestique pesante? y  a-t-il de sournoises dissensions au sein de la famille? En fin de compte, il quitte son biotope habituel après avoir délégué ses fonctions    ici et là : si en son absence ça se passe bien, il prend ça pour le bon effet de ses conseils de comportement général, et si au contraire ça n'a réussi qu'à augmenter la grogne des populations martyrisées, alors il fait un grand discours pédagogique pour préciser qu'on a mal interprété la signification de ses paroles quelque peu nébuleuses à force de poésie. Il  décide puis il corrige, il décrète puis il rétropédale, ainsi les choses restent en suspens, inscrites au programme de discussions à venir qu'une ordonnance soudain transforme en lois, en sautant par-dessus les débats et les confrontations d'opinion. Vous l'aurez voulu, George Dandin, vous l'aurez voulu! Mais comprenez bien que ça ne peut pas plaire à tout le monde et son père!

Partager cet article
Repost0

commentaires