Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2018 3 10 /10 /octobre /2018 19:43

          Le blog d'hier (mardi) publié aujourd'hui tard (mercredi - sorry sorry...) apparaît tout plein de ma jalousie envers M.Macron, puisqu'il a, lui,  Bobonne à domicile pour un petit dîner d'amoureux et un chef étoilé à la tête d'une armée de gâte-sauces et de serveurs stylés pour les galas à la Pompidolienne. Je regrette d'avoir pu vous faire penser, mes belins-belines, à ce sentiment d'envie qui m'aurait dévorée : il n'en est rien, rassurez-vous, chez moi aussi tout se passe sans problème. Bien sûr c'est fatigant, les courses etc. , et la corrélation des opérations, et le timing d'ensemble, mais je vous l'ai déjà dit, c'est une fatigue tonique, qu'on s'impose avec satisfaction parce que cela prouve que vous pouvez encore faire quelque chose de temps à autre pour faire plaisir aux amis. Et en particulier, dans les responsabilités de cet aujourd"hui où l'affection m'a entourée; je pourrais même bien avoir une certaine honte de voir comment mes deux invitées ont pris les choses en mains. Sous prétexte que j'avais déjà tout prévu,  fait un gâteau délicieux et une tarte aux poivrons dont mes amies se sont partagé les imposants restes en  repartant (hum! it's finger licking good! dit l'abominable colonel américain du poulet en beignet) ; je n'ai plus eu à faire quoi que ce soit pour le service de la table, la présentaton des plats - et, bou diou que c'est une grande chose, ça ! -  la mise en ordre de la cuisine après festivités. Mes amies sont allées jusqu'à faire la vaisselle alors que la machine peut si bien faire à ma place, et aussi à la place des invitées... Enfin, un court moment de honte étant vite passé, je ne me sens plus confuise d'être écartée de ces tâches terminales par deux femmes actives et enjouées qui m'ont laissée en possession d'une cuisine propre comme un sou neuf ; ces privilèges de l'âge, une fois qu'on en a pris son parti...

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
voilà un billet tout à fait réjouissant à lire et je suis sûre que les mets, les vins, la conversation et l'ambiance feraient plutôt pâlir d'envie ceux que vous évoquiez dans le billet précédent, c'est vous qui avez le vrai luxe, celui de l'amitié.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens