Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2018 4 18 /10 /octobre /2018 14:53

          On les avait vu arriver, à l'ouverture de l'Assemblée, avec leur valise à roulette et leur air inquiet : qu'allait-on faire d'eux, qui n'avaient ni notoriété ni compétence aucune, et surtout qu'allait-on leur faire faire? La fonction de godillots fut vite assumée, par la suite ils ronronnaient tous dans le sens du poil, sauf bien sûr les deux groupes d'opposition qui jouaient à chaque instant, en vain, les indisciplinés. Ces élus du hasard ne se sont jamais fait remarquer, même ceux d'entre eux qui à la télé marchaient au pas avec enthousiasme (et aussi obstination  : le mot d'ordre "Tout va venir à point, on y travaille" se répétait d'une seule voix). On a vu ce qu'ils étaient capables de faire, pas grand-chose en vérité; on peut donc faire confiance de la même manière (du bout des lèvres et de l'approbation) en ceux qu'on a extirpés de la masse comme une fermière attrape un poulet par les pattes au milieu de sa basse-cour. On veut en faire des ministres, ils sont tout étonnés et tout contents, d'ailleurs sans être de la promo du patron ils sont de la promo du premier ministre ou du chef de cabinet du roi. Autrement dit ils se connaissent entre eux, ils ont été formés aux mêmes  conceptions du monde social. Leurs noms ne disent rien et ne diront jamais rien à personne, ils vont boucher des trous,  simplement, faire nombre, quoi, mais quand le ^patron a besoin qu'on bouche des trous, on bouche les trous, même s'il n'y a plus personne de volontaire (on dit que c'est pour mieux préparer les législatives, mais c'est plutôt parce qu'ils sentent le bateau donner de la gîte et qu'ils préfèrent tout compte fait la terre ferme aux embardées que la tempête imprimera à leur (notre !) frêle esquif). Ceux-là sont les lucides, les plus avisés, qui subodorent le chaos à venir mais préfèrent ne pas y jouer un rôle de premier plan  afin de ne pas être épinglés pour la suite. Donc on bouche les trous après quinze jours d'efforts et de recherche : ça marchait pas avec des incompétences avérées, peut-on imaginer que ça va mieux marcher avec des innocents qui vont se lancer dans une partie de colin-maillard où tout le monde a les yeux bandés?

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
j'abonde dans votre sens sur l'état de ce gouvernement mais cependant (loin de moi l'idée saugrenue de donner quelque valeur que ce soit à ce choix,n entendez-moi bien) il faut prendre en compte le principe de Peter (prénom Laurence) que je me permets de poser ici (copier collé de quelque part)<br /> Principe de Peter : Dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever à son niveau<br /> d’incompétence.<br /> Corollaire : Avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d’en assumer la<br /> responsabilité.<br /> <br /> Dans ces conditions, ce principe (qui trouve aussi tous les jours sa preuve auprès de nos contemporains -sinon de nous mêmes...) indiquerait, peut-être, que c'est cette satanée hiérarchie qui serait à proscrire... (voilà qui nous mènerait assez loin, tout de même aussi...)...
Répondre