Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2019 2 29 /01 /janvier /2019 18:14

 

 

Un scénario, deux acteurs

 

          Ma cataracte et moi nous en étions restées - c'est déjà loin de quelques jours, une saison  si on se fonde sur les rythmes galopants du temps actuel - à la rencontre télévisée du premier ministre avec des citoyens lambda  (triés ou rameutés selon quels principes? difficile à savoir). Le résultat n'avait aucune importance : quelle que fût la teneur des questions posées, les réponses ne pourraient être que promesses évasives ou regrets désolés d'une bonne volonté impuissante devant l'impossible. Ce ne sont donc pas les aboutissements de cette rencontre insolite qui ont retenu mon attention : le pauvre peuple ne connaîtra les décisions dernières qu'après le relevé de toutes les doléances ou discussions entre la tête et les jambes, comme on disait autrefois pour les jeux de la télé (où d'ailleurs les chances étaient rigoureusement égales au départ). Mais ce qui mérite réflexion c'est ce redoublement de comédie par l'alter ego du Big Boss, avec les proportions qui s'imposent : pour le vrai, un auditorium tout plein de maires fagotés de tricolore, pour sa doublure un rassemblement disparate dans l'arrière-salle d'une brasserie. La gestuelle quant à elle était différente, celle du bis rapetissée au niveau de ses éternels frottements de mains satisfaits. La   répétition du scénario, assez risible en soi, a mis en évidence du même coup que le N°2 ne ferait pas l'affaire en cas de remplacement, même si, on l'a déjà vu à un moment où il outrepassait presque ses fonctions de doublure, il avait l'air de travailler pour grimper d'une marche jusqu'au podium suprême.

Partager cet article
Repost0

commentaires