Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 16:31

Un nouveau samedi de Gilets jaunes

 

          Pendant quelques semaines, la situation était bien claire, si souhaitable ou malencontreuse qu'ait été la visite des gilets jaunes chaque samedi. Puis tout a commencé à se brouiller à partir du moment où le pouvoir - soit soi-même, soit ses hypostases - a décidé de répliquer par l'ouverture à grand bruit de débats consultations discussions confrontations qui devaient arranger tout le monde et son père. En surface il y a ces rencontres aux quatre coins de l'Hexagone, comme disent volontiers les journalistes, où le franc-parler des invités est bridé mine de rien par des répliques immédiates fumeuses avant d'être nié par la mise en ordre des notes officielles prises pendant les prétendus échanges. Comment s'étonner que les sceptiques se multiplient? Si la voix du peuple doit devenir après magouilles savantes la voix de son maître, à quoi bon toute cette activité fiévreuse qui tend à se généraliser? Le treizième samedi est calme,  les cortèges (puisqu'à Paris même il y a divers itinéraires) se déroulent à moyenne allure, comme une promenade un peu décidée à cause de l'air frisquet, aérés dans leurs rangs, pas de coagulations plus ou moins menaçantes. Je vois que certains commentateurs prennent vivement la défense de ce mouvement "'désormais enraciné", disent-ils, et de pronostiquer qu'il n'a pas de raison de se taire tant que les résultats de la Grande Consultation n'auront pas été publiés. Résultats dont l'absence de considération pour ceux d'en bas ne fait d'ailleurs aucun doute : il sera l'heure d'aviser. 16heures : pas d'incidents "jusqu'à présent",  disent les journalistes avec un regret manifeste.

Partager cet article
Repost0

commentaires