Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 19:26

PROBLEMES EXISTENTIELS

 

          Voici revenus les temps, semble-t-il, où on va se remettre à tripoter la langue pour fixer des codes modernes de mise au pluriel (pourquoi dire "Ils sont tous au salon" quand "ils" compte dix femmes et un seul homme? ce 'ils" gêne-t-il quelqu'un? une passionaria  a exposé hier le problème sexiste qu'elle y découvrait, j'ai failli tomber de ma chaise), de féminisation, de ponctuation, d'orthographe (suppression des accents circonflexes et des traits d'union, laxisme sur tous les points délicats qui faisaient de tout temps la difficile beauté du langage - ainsi adieu les chausse-trapes de douce mémoire - ou inclusion des voyelles soudain jugées utiles). Je confesse que cela me rend malade. Je n'ai jamais pu voir où se manifestait la déroute des mâles quand on ajoutait un E triomphal à docteur, professeur, auteur, procureur, quand on disait la juge, la maire, la cheffe, la sapeuse-pompière aussi sans doute. Si j'étais mâle moi je ferais des gorges chaudes de voir ces excitées s'enorgueillir de titres de fonction devenus si laids, si malsonnants, si ridicules... Comme si, tout en s'ajoutant une valeur inestimable, elles se paraient de tout ce qui séduisait les tribus primitives et du même coup piétinaient leur Holoferne personnel dans la boue. Je trouve significatif  que fassent bon ménage les partisans du remue-ménage linguistique et les tourmentées du deuxième sexe avec leur inguérissable prurit de suprématie.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens