Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 18:53

LE MONDE DOIT SE TORDRE A NOUS VOIR NOUS DEBATTRE

 

          La punition contre les candidats à la vaccination (ceux qui avaient fini par voir leur rendez-vous finalement honoré après deux suppressions faute de quelque chose d'irremplaçable - un  vaccinant, un lieu de vaccination, un vaccin  -  et qui avaient enfin tout réuni sauf l'autorisation du président de la République) est levée : on  peut donc rétropédaler pour suivre la consigne du premier ministre qui pratiquement à l'instant même où cette interdiction était sèchement formulée exhortait les foules à se vacciner à tour de bras. L'ensemble du fait-divers reste théorique et virtuel, car mis à part les quelques dosettes utilisées parcimonieusement par les vaccinants désignés par le sort le vaccin manque toujours, quels que soient son nom et sa provenance. Je me mets à la place des vaccinés dans ces conditions :  pourquoi le grand protecteur du salut de la nation a-t-il condamné cette opération ? Qu'est-ce qu'on m'a injecté dans les veines? Et pourquoi cette interdiction n'est-elle valable que 48 heures? Il paraît que ce cafouillage déconcertant est justifié et explicité par des conférences de presse, des harangues officielles, des commentaires spécieux... Mais moi je vais adopter l'attitude d'un collègue de Saint-Etienne qui, en pétard contre les décisions du président , répondait lorsqu'on sollicitait son avis : "Suis pas avec vous, Monsieur le Président, vous voyez bien, je lis Spirou".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens