Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2021 4 18 /03 /mars /2021 16:56

UN ITINERAIRE CHAOTIQUE

 

          S'étouffant presque de colère, une sommité médicale entraperçue à midi sur LCI à court de vocabulaire cherchait les mots qui exprimaient l'irritation du monde médical devant cette mise au pilori d'Astrazenica : "on est consterné, désolé, abattu, on cherche d'autres mots" (et certes il y en a d'autres : terrassé, sidéré, écrasé, démoli, abasourdi, écoeuré... chacun avec sa petite nuance) - mais le brave homme n'était pas venu faire une leçon de vocabulaire,  il écumait devant les décisions du prince des élégances politiques qui mettait pour 48 heures le bonnet d'âne au vaccin sauveur. De fait, la mise au ban de la panacée sur laquelle seule on pouvait se rabattre a figé l'aiguille à l'oeuvre chez les médecins et pharmaciens qui s"'efforçaient contre vents et marées de participer à la campagne et s'étaient débrouillés pour avoir quelques dosettes : c'est  en plein chantier qu'on a avisé le personnel vaccinant de l'interdiction d'utiliser l'astrazenica, sans consultation ni avis préalable, et certains ont été informés de la réglementation juste après une vaccination dont les vaccinés ont immédiatement demandé si elle était valable ou si on venait de les empoisonner (à noter d'ailleurs que l'information a été le plus souvent relayée par les candidats à la vaccination eux-mêmes informés par leurs portables - oh les belles images pour mon dessin animé jaune!). Dire qu'hier le bras droit du prince engageait tout le monde et son père à vacciner à tour de bras , en oubliant qu'il n'y avait pas de vaccin...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens