Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 16:37

SORTIR DE MALADIE

 

                    Difficile de s'extraire du contexte médical dont chaque jour se trouve confirmé par un rendez-vous ou par d'effrénées discussions au téléphone pour   obtenir l'un de ces malheureux rendez-vous qui va relancer la machine . Il y a pourtant autre chose dans la vie que les maux et leurs tentatives de traitement, que l'énervement à guetter si le taxi va être à l'heure (et pour se rendre à un cabinet médical les horaires sont aussi pressés que pour la gare ou l'aéroport).  Le mal de gorge indéracinable continue à vous accompagner comme pour vous interdire de changer de sujet... Bref on se déplace comme dans un nuage de camphre (je dis camphre parce que je sens le camphre dès que j'évoque ma grand-mère, c'est pour moi le symbole de l'atmosphère de la maladie, mais en vérité les anti-biotiques d'à présent ne sentent rien,  c'est une reconstruction personnelle dans laquelle je combine un souvenir, une sensation (ce dolorisme niais qui vous colle à la peau) et une imagination olfactive, histoire de ne pas me sentir revenue à l'insouciance habituelle. C'est bien là une manière de se glisser hors du contexte de la thérapeutie; c'est peu élégant, c'est peu glorieux, mais ça a quand même des chances d'être efficace.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Votre dialogue médical, c'est du Molière tout pur, "votre médecin est une bête" :-)<br /> (et oui bizarrement la mémoire olfactive est bien plus résistante que l'auditive!)<br /> Bon rétablissement, je vous embrasse
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens