Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 10:41
Hourrah! J'ai eu un écho, j'ai eu non un appel mais une réponse! Oui, un petit clin d'oeil, un petit signe d'amitié semblable à ce que j'attendais... Pour autant je n'ose crier victoire et proclamer que mon entreprise est désormais installée sur les bons rails. Tout au contraire : ce petit signe d'amitié semble davantage répondre au besoin de me décourager, ou du moins de me préparer à la grosse déception. Tout le monde lit sur le web, personne n'a donc le temps d'écrire. Il n'y a sans doute que les cinglés qui se donnent ce mal (et ne faut-il pas être cinglé de belle façon, dites-moi, pour jour après jour parler de ce qu'on pourrait faire si les autres le voulaient bien, en allant jusqu'au ton presque boudeur : puisque vous voulez pas, vous saurez pas ce que j'aurais pu vous apporter, tant pis pour vous, na!). Merci à vous, Geneviève (et quel air sympathique et chaleureux! je vous ai vue sur votre blog - ou site : quelque jour vous m'expliquerez la différence entre les deux choses et j'aurai fait un grand pas vers la maîtrise des éléments, merci d'avance). Si si, je vous assure, aujourd'hui aura marqué une avancée décisive sur le destin de ce blog, ne serait-ce que parce que j'ai appris que rien ne se fera sans un gros facteur chance (don't I know  already?). Et puis, on m'a donné quelques conseils : me faire référencer (ah Oui? et comment faire?) etc. Je finirai bien par avoir quelques fidèles. En tout cas, une raison de plus de persister et signer, ce que je vais faire de ce pas. A bientôt, et bien le bonjour à vot' minet si y a personne chez vous.
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Lucette, ce que nous attendons, ce sont des confidences précises, des éclairages sur tes oeuvres, tes choix, ton écriture, tes expériences américaines, etc., etc.
Un exemple : donne-nous des détails sur le choix que tu as fait , dans Le Voyage en Botulie ( ta récente parution ), de court-cicuiter trois courants qui parcourent le récit - chacun d'ailleurs avec la même intensité : une expression en termes de notre époque, un conte très XVIII ème, un réqisitoire contre les tares de notre temps...
F.E.D.
Répondre