Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 17:40

    Dimanche de Pâques, mes belins-belines... Je vous vois tous comme si j'y étais. Il y a les optimistes qui n'ont pas voulu tenir compte des annonces météorologiques toujours aussi fiables que les promesses des hommes politiques en campagne : ils se sont lancés dans un pique-nique encouragé par les chaleurs des deux ou trois jours précédents, je les vois avec leur nappe sur l'herbette, leurs couverts en plastique, leurs gobelets à couvercle contre les fourmis et autres ovni des parages, je vois leur pâté en croûte leurs omelettes dans l'aluminium leurs oeufs durs que les mouflets n'arrivent pas à avaler malgré les menaces d'un côté et les pleurs de l'autre leur taboulé destiné à réconcilier tout le monde et la grand-mère qui a renversé son vin sur la nappe avant même qu'on en soit arrivé à la crème glacée, ils ont eu raison, ils n'ont pas eu de pluie (en tout cas c'est ce qui se serait passé s'ils étaient venus pique-niquer dans mon jardin). Il y a les mordus du kilométrage à tout va, direction la neige (faut bien chercher, et les risques d'avalanche sont grands, tant pis, il ne sera pas dit que) ou direction la mer (pas pour se baigner, mais on ne sait jamais, j'emporte quand même les maillots des enfants, si par hasard y avait moyen ça nous ferait une belle photo, faudrait inscrire la date dessous) - y en a même qui ne savent pas s'ils veulent aller à la neige ou à l'océan, l'essentiel est qu'ils soient dans les embouteillages, à l'aller comme au retour ils ont eu leur petite dose, c'est bon de se retrouver chez soi, ils ont fait comme tout le monde, les voisins les ont vus partir et revenir, c'est ça qui compte. Bref tout le monde s'est sorti, s'est habillé en Pâques ou au contraire s'est déshabillé pour les premiers bains de soleil (on peut faire ça sur sa terrasse, vous savez, ou même devant sa fenêtre ouverte, ça évite la fatigue du voyage, on peut même faire ça avec de la teinture qui fait illusion, on faisait ça sous l'Occupation pour faire croire qu'on avait des bas, même que la couture c'était pas coton à tracer bien droit, alors vous pensez depuis ce temps qu'est-ce qu'on n'a pas pu inventer rayon teinture pour faire croire au bronzage, je fais confiance aux produits de beauté). Les petites mémés qui commencent à transpirer sous leurs toits avec ces premières chaleurs sont descendues prendre le frais sur le macadam, c'est vrai qu'avec tous ces vacanciers partis ça fait de la place sur les trottoirs, y a peut-être aussi un chouia de moins d'odeur d'essence dans l'air, c'est pas comme si on était sur la montagne de Beaune à respirer le lilas qui pousse sauvage depuis tant de temps, c'est probable les Romains qui l'ont planté ils ont bien planté la vigne pourquoi pas le lilas, dites un peu, c'est vrai sur la montagne de Beaune il ferait meilleur et ça sentirait vraiment le lilas, mais qu'est-ce que vous voulez on peut pas tout avoir, on se fait les vacances qu'on peut. Eh ben moi je me suis fait les miennes. Si vous avez à réclamer, vous me trouverez au téléphone, c'est comme je vous le dis. A demain si vous êtez déjà rentrés. Les chats!

                                                                                             Lucette DESVIGNES;

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens