Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 10:50
     Oui, la foudre est tombée chez moi hier soir. Sur moi, devrais-je dire, puisque ma télé y est restée. Moi je travaillais sur mon ordi fidèle, grâce à son parafoudre il n'a même pas eu un tressaillement. Donc je peux vous  écrire, mes belins-belines, c'est-à-dire m'adresser à vous, bavarder dans le vide, récoltant - lorsque les dieux sont avec moi - des commentaires sympa et amicaux qui me boostent durablement, recevant seulement l'écho de mes prestations sous forme de copie de mes propos lorsque vous ne m'en dites rien, flemmards que vous êtes dans l'ensemble (et ici je me garderai bien de monter sur mes grands chevaux et de commencer à vous haranguer pour obtenir des   absents, des silencieux, des passifs, une preuve tangible de présence : vous savez comme cela peut être désagréable pour les présents d'une assemblée d'entendre les organisateurs se plaindre amèrement devant eux que l'assistance est par trop clairsemée - pourquoi eux, les fidèles, en prendraient-ils pour le grade des copains?). Donc je referme le cahier de doléances, d'autant que pour une fois une bonne nouvelle me provient d'orient : si vous savez ce que Veolia fabriquait là-bas, si vous savez ce à quoi elle vient de renoncer en vendant toutes ses parts en catastrophe, alors vous savez que c'est une bonne nouvelle, inutile de faire un dessin pour les autres. Je me rappelle en effet comme le boycott du veau aux hormones avait été efficace, il y a de cela mainte année : tout le monde avait suivi, au grand dam des bouchers certes, mais aussi des éleveurs, coupables dès la naissance du trafic de la viande. Ils avaient bien dû battre en retraite. Quand tout le monde s'y met, ça donne! Rappelez-vous aussi cette expérience (d'ailleurs trafiquée pour les besoins de la cause, mais frappante tout de même) lorsque, pour éviter le Gaspi d'électricité, tous les téléspectateurs avaient été priés de ne garder allumée que la lampe de la pièce où ils se trouvaient : effet boeuf! de quoi mettre en chômage toutes nos centrales à la fois, les nucléaires comme les autres... Je vous le redis, l'union fait la force, continuons. J'ai appris à mes amis américains ce que c'était que le geste citoyen : éteindre les lumières inutiles, ne pas laisser couler l'eau sans raison, ne rien laisser perdre, ne pas gâcher le papier ... Les yeux tout ronds, la bouche bée! Jamais l'idée ne les avait effleurés qu'ils sont en train de pomper tout le sang de la planète... Mais au moins, derrière moi, il y en a trois ou quatre qui vont faire attention et dont le zèle va peut-être faire tache d'huile jusqu'à contaminer trois ou quatre autres. Comme quoi, mon séjour aux Amériques n'a pas été aussi inutile que vous le pensiez. Bonjour à vos chats, à demain puisque demain est toujours un autre jour.
                                                                                            Lucette DESVIGNES.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens