Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 10:15

     Un titre pareil, ça fait amerlock en diable. Californie, Las Vegas, Côte pacifique... Franchement, ça n'était pas l'objectif visé. J'avais au contraire pensé : "au turf...", avec une touche de désenchantement et de résignation que vous auriez perçue même sans être bien finauds. Puis j'ai pensé que vous alliez rouspéter dès la première ligne. " Si ça l'ennuie de nous envoyer ses petits discours tous les matins, qu'elle s'arrête, mais qu'elle s'arrête! Personne n'y perdra rien, elle gagnera du temps pour caresser ses chats, nous à l'autre bout nous retrouverons la liberté (!!!), tout serait bien, pourquoi ne va-t-elle pas enfin s'aviser que ce serait la solution idéale?" Mais tout simplement, mes belins-belines, parce que mon objectif est tout autre que de caresser mes chats! Certes cela se produit souvent dans la journée et même la nuit, cela m'est aussi indispensable que le jogging pour les mordus de l'action ou le chocolat pour les gosses, mais tout de même mon objectif en ce qui vous concerne est autrement plus noble : vous amener à un niveau de pensée et de réflexion sur la littérature et l'écriture qui vous rende subtils, raffinés, solides. Je suis sûre que même les plus matheux d'entre vous seront d'accord pour ce polissage gratuit, oui gratuit puisqu'il ne vous coûte, à tout casser, que trois ou quatre minutes de lecture chaque jour - c'est pas cher, avouez. Je ne ferai pas entrer dans le calcul de mes émoluments les heures d'insomnie que me coûtent les choix des sujets, les fignolages des tons, les hésitations entre admonestations pour votre indifférence (votre apathie, mais oui, mes belins-belines) et consolations pour votre lucidité, lorsque par éclairs vous vous rendez compte que vous ne savez rien. Je préfère que vous croyiez que tout me vient de chic, selon une inspiration d'en haut (ou d'en bas, diront les mauvaises langues - celles-là, je ne les écoute pas, au lieu de murmurer derrière mon dos elles feraient bien de prendre la parole pour me dire franchement leur opinion sur mes prestations) et que pour moi en quelque sorte c'est une hygiène mentale que de m'épancher ainsi en vous prenant pour auditeurs, alors que vous n'en pouvez mais. Pour autant, une petite touche d'exotisme de temps à autre me paraît volontiers bienvenue. Surf, la mer et Turf, la terre : surf'n turf, c'est ainsi qu'on désigne un plat où coexistent un crabe (ou une langouste, ou un homard) et un   gros steak - les quantités n'effarouchent pas, par là-bas). Puisque vous me donnez une occasion de vocabulaire, je vous dirai qu'avec le même jeu d'assonances et la double provenance des nourritures on trouve aussi Reef'n beef : à partir du moment où la formule est lancée, chaque restaurant va y aller de sa poésie. Je vous en trouverais sans doute d'autres si je cherchais bien, mais je ne veux pas me fatiguer pour rien : si vous êtes accrochés à mon émission, mot d'ordre habituel , "Faites-le moi savoir" , je vous donnerai des cours particuliers, gratuits eux aussi, foi d'animal! A demain, caressez tendrement vos chats, et brossez-les soigneusement, c'est le moment où ils muent.
                                                                                                              Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens