Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 14:23
     Mettez-vous un peu à ma place! (juste un instant : je ne vous demande pas bien entendu de changer votre jeunesse en fleur contre ma condition chenue - j'emploie d'ailleurs le mot chenu parce que ça fait bien dans le tableau, Ronsard, Marot, Corneille, mais je vous assure que j'ai encore tous mes cheveux comme toutes mes dents, c'est pour le reste du tableau que vous risqueriez d'être trompée en cas d'échange - donc, juste un instant pour bien comprendre le désarroi de ma situation présente). Par échange de souliers, diraient les Anglais - bonne métaphore :  on voit tout de suite si la pointure vous convient ou si ça vous gêne au niveau des orteils. Donc, par pitié, mettez-vous un instant à ma place. Grande joie hier d'apprendre qu'on voudrait m'inscrire parmi les amis : Stéphanie, Sophie, Romain... Un peu perturbée tout de même de voir la proximité de leurs noms de famille avec le mien : si les recherches ont pour but les relations de famille, j'ai bien peur que ... J'ai déjà répondu à tant de demandes de Desvignes de par le monde, non, désolée, pas moyen de faire affaire avec vous côté parentèle, mais en aucun cas cela ne pourrait empêcher les relations de bon voisinage ou d'amitié. Donc savoir que trois auditeurs-lecteurs sont assez accros à mes palabres pour se manifester  par leur nom et vouloir me compter parmi leurs amis, c'est une joie de qualité qui m'était offerte comme un cadeau précieux. Hélas! A moi qui ai toutes les peines du monde à épeler les chiffres de ma carte de crédit pour régler une commande par téléphone, que ne m'a-t-on pas infligé ce matin pour valider ma réponse toute frétillante (vous savez, comme on dit au Canada : j'étais toute fraîche et la queue en panache quand je me suis mise à mon clavier pour procéder à l'officialisation de ces nouveaux rapports) puisqu'il faut que quelqu'un d'invisible se porte garant que je connais ces inconnus et qu'ils sont mes amis! Non, l'administration, non, je ne les connais pas, je mentirais si je disais le contraire, mais puisqu'eux me connaissent déjà un  peu de m'entendre les haranguer chaque jour et les réprimander si'ls ne se manifestent pas, est-ce que ça n'est pas comme si nous nous connaissions dans les deux sens? En somme, il faut bien que je réponde à leur demande d'amitié mais à condition de passer par-dessus l'intermédiaire que représente l'administration de Facebook. Comment faire? J'ai beau chercher comment valider : on me propose des lignes presque entières de signes cabaliststiques, je clique dessus, rien ne bouge, je recopie péniblement, je passe par Google, rien ne change,  Goggle me renvoie à mes casseroles avec mépris. Stéphanie, Sophie, dites-moi ce que je dois faire. Ne me dites pas que vous ne savez pas ce que SOS veut dire! Eh!bien, voyez, j'en suis là! La balle est dans votre camp; à vous de faire (ne visez pas vos chats, ils n'aimeraient pas ça - mais pas les miens non plus, please!)..
                                                                                       Lucette DESVIGNES.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens