Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 17:29
     Eh ben oui, encore la pluie! Au fond ça ne m'affecte pas beaucoup, ça m'évite d'arroser, c'est seulement quand il y a un peu trop de tonnerre que je m'afflige. Pour le moment ça va, bien que je sois encore ce soir dans la zone visée par les incidents climatiques causés par la rencontre du froid et du chaud. Ah ces jolis gestes charmeurs des demoiselles de la météo (il faudrait savoir prendre le ton de Giraudoux pour mentionner les demoiselles du téléphone, mais qui me suivrait? Mes belins-belines, je déplore, sans pouvoir soupçonner que ce puisse être à tort, que vous connaissiez surtout, génération oblige, les demoiselles des parapluies, vous voyez bien qui je veux dire et si je ne vous le dis pas en chanson c'est parce que ce niveau musical m'accable profondément - mais vous vous auriez tort, grand tort même, de ne pas pouvoir situer Giraudoux quelque part). Je me rappelle qu'il y a bien longtemps nous travaillions sur l'"Intermezzo" de Giraudoux avec mes étudiants que je chauffais pour l'agrég de l'année d'après, nous aimions ensemble (entre autres, bien entendu) cette réflexion rêveuse du Contrôleur qui, évoquant sa prochaine nomination de fonctionnaire, ignore s'il va être chargé d'un poste à Bressuire ou à Gap. J'espère que vous partagerez mon émotion, mes belins-belines, lorsque précisément après cette agreg. conquise de haute lutte, l'un de mes étudiants - un ami maintenant, depuis  un si long temps de fidélité partagée - juste avant la rentrée en lycée, m'écrit sobrement qu'il n'a pas été nommé à Bressuire... Comment voulez-vous que je n'essaie pas, fût-ce pauvrement, de ressusciter de temps à autre, avec d'autres publics mais le vôtre me convient parfaitement, ces moments de partage ou ce partage de moments privilégiés? Vous pouvez toujours être sûr avec moi que si Giraudoux traîne quelque part, il aura priorité sur les demoiselles de la météo. Il ne les a pas connues, c'est sans doute dommage. Mais après tout, même un peu par la bande, c'est un excellent moyen d'en revenir à nos entretiens sur le théâtre, dites-moi! Et même ça fait bien longtemps que je n'ai pas enfourché mes dadas ... Oh il va falloir que ça change. Comptez sur moi. Demain comptez un peu aussi à quel chiffre nous allons arriver ! Moi je voyais la chose se profiler tout doucement, à pas de velours, voilà, on y arrive, à demain, j'ai le coeur tout plein, conduisez -vous bien même un vendredi soir, au Canada c'est le grand déchaînement, il faudra aussi que je vous en parle, ça mérite le détour. Bises à vos chats.
                                                                                           Lucette Desvignes.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens