Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 19:39
     Ne croyez pas que je vous aie oubliés, mes belins-belines. Pas du tout, même si je n 'ai pas cherché contact avec vous depuis les aurores. Laissez-moi par -ci par-là le temps de souffler quelque peu. C'est dimanche une fois de plus, donc je pourrais bien brandir mon droit au repos si je choisissais de le faire. Mais non, je vous aime trop pour cela, les silencieux, les totalement invisibles, les entrevus, les connus - mais oui! les connus,  il y en a , croyez-moi, et ils se manifestent! Je ne voudrais pour rien au monde vous priver de ma présence fût-ce pour un seul jour en passant : ceux que la régularité quotidienne de mes rythmes ne bouleversent pas ont parfaitement le droit, eux, de sauter par-dessus certains de mes propos, quitte à les retrouver quelques jours plus tard, histoire de vérifier preuve par neuf que ça ne s'est guère amélioré dans l'intervalle. C'est de cette notion de profil que je voudrais vous entretenir aujourd'hui Car j'en ai deux : un pour (ou sur?) over-blog, l'autre pour (ou sur?) facebook. De temps à autre les uns ou les autres me font des signes, pas très expansifs naturellement mais tout de même ils me montrent qu'ils sont là, supervisant le tout j'imagine, contrôlant ce q'il est permis d'exprimer comme les CRS contrôlent votre taux d'alcoolémie quand ils vous chopent en infraction. Et chacun me voit sous un certain angle, pas forcément ajustable car ces deux profils ne sont pas identiques. Bien sûr, vous me direz que chacun de nous a deux profils (je ne m'en étais pas encore avisée quand à la télé lyonnaise, après mon tout premier roman, j'ai dû assister, avant une interview pour laquelle on ne s'était pas préoccupé de me donner un coup de peigne, aux tergiversations du jeune freluquet qui allait conduire l'interview : il ne voulait pas qu'on voie ses pieds chaussés de pataugas, il voulait qu'on lui spécifiât (!) lequel de ses deux profils était le plus avantageux pour se montrer sur le petit écran, bref inutile de vous dire que l'interview était tellement à côté de la plaque que j'ai demandé à ce qu'elle ne fût pas programmée; j'aimais mieux rien). Mais ici tout de même, deux profils si proches et si différents! C'est surtout celui de Tintin qui me frappe et me déconcerte, avec ce petit toupet de cheveux assorti au pantalon de golf. Ce serait vous induire en erreur que de vous laisser croire que c'est là fidélité à ma dernière coupe de cheveux. Il faut corriger ça par une photo, non que je veuille m'exhiber (chaque prise de photo m'est supplice, et fait automatiquement louper les couvées de singes) mais parce qu'on m'en a déjà chipé une : je l'ai vue une fois - grosse surprise : je n'avais rien donné ni autorisé - en manipulant des boutons avec fièvre dans la panique de  mes premiers temps du net, et depuis, alors que je croyais un peu davantage être capable de maîtriser les éléments, je n'ai jamais pu retrouver la manoeuvre me conduisant à cette malheureuse photo. Mais je vous assure qu'elle est quelque part; je suis tout au fond, et ça me plait bien parce qu'on ne m'aperçoit que vaguement derrière mes livres. Recourez-y au cas où le toupet de Tintin vous choquerait sur ma tête, ça me fâche comme une perruque, même moi je me trouve mieux, alors! Allez, à demain. Demain je vous parle de mes chats.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens