Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 20:58
     Je ne peux jamais rencontrer ce mot, même sans l'utiliser personnellement, sans un petit frisson le long de l'échine. Quand on a passé son adolescence dans la guerre et l'Occupation, on ne se refait plus. Vous avez appris le mot en français d'abord, moi j'ai d'abord entendu parler d'un Ausweis avant de savoir ce que c'était qu'un laissez-passer. J'ai pris ce titre aujourd'hui - et c'est déjà tard, mais ce n'est pas ma faute, mes belins-belines - afin de vous indiquer que sur la toile on peut faire ce qu'on veut à condition d'avoir des laissez-passer à tout bout de champ. Et souvent ça ne suffit pas. Vous avez sans doute vu que chez M.Google, à côté du rectangle réservé à votre demande, vous avez un autre rectangle qui vous annonce fièrement "J'ai de la chance". Je ne l'avais j'amais vu intervenir dans mes manipulations souvent frénétiques et malchanceuses, je croyais que la question ne se poserait jamais pour moi. Eh!bien si, mes belins-belines, même que c'est aujourd'hui. J'ai de la chance, à cette heure tardive, parce qu'on me laisse enfin faire mon travail de bloggueuse. J'ai dû m'y reprendre en plusieurs fois, à chaque douane on m'annonçait que je ferais mieux de repasser (vous savez, comme chez les Compagnons de la Marjolaine). Oh poliment, si l'on veut - avec la politesse des agents qui ajoutent "Messieurs Dames" pour que vous obtempériez mieux à leur "Circulez, y a rien à voir" qui vous exclut d'une poussée irrésistible. Même chose pour moi ce soir : des panneaux assez longuets expliquant que l'administration (j'aurais dû leur mettre leur A majuscule, ils vont être fâchés que je ne les respecte pas plus que ça, ma foi tant pis)ne se trouvait pas en mesure d'assurer les services demandés, pas le même texte les trois fois je crois mais je l'ai lu d'une vue distraite et fâchée, si ça se trouve ils emploient les même écriteaux sans se fouler d'une fois à l'autre). En tout cas, nib de nib pour trouver un joint (je veux dire un truc pour vous contacter, mes belins-belines, vous m'avez bien comprise) afin de respecter mes engagements d'honneur à votre égard. Et ça me démangeait, je vous jure! (Au passage, et pour ne pas négliger trop longtemps mon bestiaire de l'East End de Londres, ce détail pris sur le vif, et trop beau pour ne pas être vrai : à une dame cherchant une chambre meublée à louer chez une autre dame, cette dernière demande, entre autres  garanties de tranquillité et de solvabilité, de s'engager à ne jamais sous son toit invoquer en vain le nom du Seigneur - heureusement que je ne cherche pas à crécher Albert Square, c'est le centre de cet univers bariolé, je m'y ferais mal voir).  Bonne nuit, à demain. Bonsoir les minous, il faudra bien que je vous consacre quelques lignes.
                                                                                                    Lucette DESVIGNES.
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Commentaires<br /> Bonjour, Mme Desvignes.<br /> <br /> Notre proposition ( je parle au nom d'un Comité qui mérite bien à mon sens le salut public) à laquelle vous avez eu la gentillesse d'accorder votre acceptation - là je pourrais préciser en quoi cela consistait...- va se concrétiser en décembre.<br /> Dans votre réponse, vous précisiez : "si cela ne me procure pas trop de travail", ce que je conçois tout à fait.<br /> Mais comme il s'agissait de coucher sur le papier - doit-on alors dire lever sur l'écran, quoique le sens ne soit pas le bon ? -descendre sur l'écran ?, vous me donnerez votre sentiment ( je veux dire votre avis bien sûr) - quelques extraits de vos interventions de bloggueuse ( ça ressemble trop à blagueuse pour que l'on mette l'Académie sur le coup de nous trouver une variante - qui comme toutes ses inventions resterait de toute façon confidentielle ) et donc de piocher ici pour notre revue, le travail devrait être très restreint.<br /> Je pensais faire le choix, mais il vous semblera peut-être plus judicieux de le faire vous-mêmes... sur la base de 4 à 6 de vos interventions environ, les plus représentatives du ton et du style que vous employez pour vos messages à la gens féline ?<br /> <br /> Au plaisir de vous lire.<br /> Amicalement<br /> ( à l'occasion, peur-être au Clos Vougeot le 27 septembre).<br /> <br /> N.B. : il est possible que ce premier pont entre notre revue et votre blog soit l'amorce d'une série tendant à mettre en valeur la possibilité d'une littérature "internelle."
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens