Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 11:14
     Au moment même où je me creusais les neurones pour vous envoyer mes énergies mentales de manière à vous accrocher dès le titre, un de mes chats (le gros jeune tout noir à moustaches blanches, si vous voulez tout savoir, celui qui court regarder derrière mon écran quand il a repéré l'indication "Défragmentation terminée" se déroulant en boucle, en violet magenta sur fond bleu foncé - c'est vrai que ça tire l'oeil, et lui se demande toujours où a bien pu passer ce ruban violet qui vient de traverser l'écran sans se presser avant de recommencer sa course de l'autre côté) un de mes chats, donc, a  débordé de son alanguissement niché entre l'écran et le clavier et, s'étirant de tout son long, appuyé sur l'esperluette. Cela me donne - nous donne, mes belines-belines : vous êtes dans l'aventure   dès que je me manifeste - une série de  douze esperluettes, la série en est aussi charmante que le nom. Je ne sais pas si en haut lieu ce titre-là serait accepté : vous ne pouvez pas vous imaginer les exigences et les maniaqueries qu'ils ont, à l'étage supérieur - ce Big Brother qui ne se manifeste que pour interdire, rabattre le caquet, empêcher tout sentiment de vanité ou même de devoir accompli, cette Brimade perpétuelle qui contrôle le nombre de visites que vous avez sur votre blog, qui daigne vous annoncer d'un ton méprisant que si votre tendance est "confiance", vous auriez tort de vous monter la tête parce que vous êtes loin du top des tops. Je ne sais donc pas du tout si ce titre-là va être accepté, mais j'aimerais bien tenter l'expérience. Après tout, une esperluette ça ne veut pas dire grand-chose, c'est seulement joli comme ça à regarder, quand il y en a toute une rangée comme celle que je vais vous confirmer illico ça ne veut rien dire de plus, mais comme au fond - avouez que c'est vrai - je n'avais rien du tout à vous communiquer aujourd"'hui, une petite rangée d'esperluettes fera parfaitement notre affaire. Pour le bon poids, et même, disons, pour faire mystérieux et un peu inquiétant, je vais vous en coller treize d'affilée, ça ne coûte rien et ça ne mange pas de pain. S'ils croient là-haut que j'ai perdu la tête, et s'ils arrêtent la pubication de mes aimables propos, on verra bien. Croisons les doigts (vous avez la possibilité de croiser les doigts pour qu'ils se fâchent là-haut, je vous laisse parfaitement libres de votre décision).

                                                                                                                    Lucette DESVIGNES.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens