Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 09:46

    

 

 

     Mes belins-belines, on se rapproche tout doucettement d’un pic (pas du fameux Pic de la Mirandole qui connaissait, dit-on, 27 langues – en tant que spécialiste du métier j’exprime ici mes doutes haut et fort, car sans doute n’avait-on pas en son temps les exigences de notre époque sur les bases mêmes des connaissances linguistiques). Non, mais un pic neigeux où il fera bon respirer l’air du large et des sommets tout à la fois. Un peak, dit-on à Londres (et les peak hours, autrement dit les heures d’affluence, y sont redoutables dans les métros et les bus). Oui, mes belins-belines, on approche de la sept centième, imaginez-vous ! Cela veut dire que j’ai su trouver déjà sept cents idées propres à vous enseigner, à vous charmer, à vous morigéner si vous ne suivez pas attentivement, bref sept cents heures de classe, mes agneaux – naturellement non rétribuées autrement qu’en satisfaction profonde (de mon côté) du devoir accompli, alors que de votre côté à vous l’écot se paie peut-être en ennui et en bâillements – mais à qui la faute, mes petits pigeons ? ne savez-vous pas à qui vous adresser si vous avez des réclamations à formuler ? Je ne vous cache rien, moi, et je ne sais même pas comment je pourrais esquiver vos coups, si vous décidiez un beau jour de me tomber dessus à bras raccourcis…Sept cents blogs ! A la Huchette, par exemple, une sept centième, ça se célèbre à grands coups de champagne (certes c’est moins grandiose que les grands prix automobiles, quand les champions secouent les magnums pour leur faire rendre l’âme à force de bulles, il y a certainement moins de gros sous à la clé, mais tout de même une sept centième ça ne passe pas inaperçu quand c’est du Ionesco). Bon, moi ça n’est pas du Ionesco, chacun sait cela. Mais sept cents blogs, mazette ! Encore trois cents et on atteindra la millième, si mes calculs sont exacts. Allons, en piste ! Haut les cœurs, Montjoie et Saint-Denis, Ralliez-vous à mon panache blanc, Allez les petits ! Tous en rangs par deux et on mouche son nez pour dire bonjour à la dame.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens