Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 17:05

 

 

            Je me plonge dans un polar fort bien ficelé, original, passionnant, qui a d’ailleurs un grand succès. Ici et là je grince des dents (vous me direz que j’ai bien tort : qu’en ai-je à faire que l’auteur fasse des fautes ? eh bien je vous répondrai que c’est vrai, je n’en ai rien à faire, mais ça me fait mal au passage et ça me gâche mon plaisir de m’hémoglobiner gaillardement). Car je trouve, avec une régularité qui trahit l’ignorance de la faute, une formulation grammaticalement pléonasmique que bien des présentateurs télé pratiquent sans broncher : du genre « C’est de cela dont je veux vous parler »…, « C’est de cette erreur dont il s’agit »…. S’il y a des petits futés parmi vous, mes belins-belines, ils se rappelleront que j’ai déjà tempêté à ce sujet, et ce serait bien qu’ils pussent (oui, pussent) reconnaître que cette dernière intervention de ma part les avait amenés à se corriger. Si l’auteur de mon polar (et tout aussi bien les animateurs-présentateurs télé) avaient eu leur certificat d’études, ils sauraient ce que c’est que faire de l’analyse grammaticale, et cette simple connaissance leur aurait permis de comprendre le mécanisme de l’expression, donc de dire, soit « C‘est de cette erreur qu’il s’agit », soit « C’est cela dont je veux vous parler », en faisant porter  la préposition de introduisant le complément d’objet sur l’un seulement des régimes et non sur les deux…Ah ! ce fameux certificat d’études ! Pour un peu c’est par lui que je résumerais le bagage scolaire d’avant-guerre : quand on lit par exemple les lettres de soldats envoyées du front ou des tranchées, on est émerveillé (oui, émerveillé) de l’aisance avec laquelle elles sont écrites, de l’absence de fautes d’orthographe, de la correction du style – et dans leur grande majorité elles sont écrites par des gens tout simples qui n’avaient pas fait d’études au-delà du primaire… Mais ils avaient eu leur certificat d’études primaires élémentaires,  ceci explique cela (et je vous mets au défi de me démontrer que je ne suis qu’une entêtée cabocharde munie d’œillères et aveuglément pleine de préjugés).

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens