Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 21:46

 

 

            Andrée Chedid, avec qui j’ai partagé quelques années de franche et cordiale amitié, me disait dans une lettre pour s’excuser d’un retard : «  Je dois dire que ça pressure de tous côtés » Cette belle expression me vient en tête lorsque je suis moi-même à la bourre, et précisément, mes belins-belines, je souffre de ce mal en ce moment…. De tous côtés, oui – je n’hésite même pas à vous avouer que ce job de bloggueuse m’apparaît ce soir comme une chaîne autour du cou (et là, nouvelle intervention de mon imagination qui pour une fois délaisse la fonction de stylistique dont elle s’était investie pour citer l’amie disparue : l’imagination toute pure travaille ici, m’imposant la vision d’une veuve des îles de la Sonde ou de je ne sais quelle contrée à peine explorée où selon les rites ancestraux elle doit porter en collier autour du cou les restes du défunt jusqu’à ce que l’usure soit consommée). Non, je ne mens ni ne galège : je suppose que le but avoué est d’empêcher un remariage trop rapide en retenant les prétendants de se proposer, mais je suppose aussi que la veuve doit être bien guérie de se replonger dans les épousailles – merci, j’ai déjà donné… Toujours est-il qu’après vous avoir livré cet exemple incongru de boulet à traîner, je me vois mal vous assurant que la rédaction de mon blog quotidien, même quand elle se passe le soir à des heures presque illicites, n’a rien de contraignant pour moi. Et pourtant, mes belins-belines, mes agneaux, mes petits pigeons, c’est bel et bien ce que je veux vous dire : des fois, bien sûr, je regarde ma montre, je vois l’heure qui tourne, je me sens des petits frissons d’inquiétude tout le long  de l’épine coloniale, comme j’ai entendu dire à « Questions pour un Champion » autrefois, mais c’est surtout que j’ai peur de ne pas trouver le moyen de vous livrer du bon travail, ce n’est absolument pas parce que la chose me pèse ! Au contraire je vous le dis et le redis : me mettre à gazouiller pour vous c’est ma joie, c’est ma santé, c’est mon équilibre… Difficile de dire mieux, non ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens