Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 08:43

 

         Lorsque, maintenant, on me demande si j’ai quelque chose en train, un gros roman, une saga peut-être, ma première réaction est d’imaginer qu’on se moque. Ce n’est certes pas que je manque d’idées, ni que mon potentiel de fabriquer des intrigues où chacun aurait sa place et son rôle à jouer soit en diminution (en digne accompagnement de la tombée de la nuit jour après jour plus en avance sur le cadran – mais, dites donc, de toute façon après la sainte Luce les jours recommencent à prendre du poil de la bête, oui ou non ?). C’est seulement qu’en ce moment j’ai trop à faire à classer et trier mes réserves. Tenez, rien que pour les nouvelles…J’en ai dans tous les azimuts, peut-être même dans tous les genres. Une fois regroupées selon affinités (et plus, avec un peu de chance), c’est déjà si volumineux que c’en est décourageant. Et pourtant chaque éventail de tonalités mérite le détour, comme le signalent les étoiles au Michelin. Un recueil pour l’Italie, du rire à l’émotion, de la fantaisie au malaise. Un recueil pour l’humour, de la famille au spectacle, du voisinage à la presse. Et puis un recueil  qui s’intitulerait Pas toujours simple, la Vie à deux  - les crises, l’ennui, les entorses, les ennemis tapis dans l’ombre…Plus de personnages que dans une saga limitée à une ou deux familles, plus d’intrigues ou de faits-divers, plus d’affrontements encore que dans le huis clos d’un groupe tribal : avec la faculté d’en écrire encore des pages et des pages, pour approfondir, pour distinguer, pour récrire… J’aime aussi tellement l’écriture des textes courts ! Ne m’empêchez pas d’y céder de temps à autre pour attendre le printemps !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens