Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 14:00

Et que se passerait-il… ?

 

 

Oui, que se passerait-il si tous les êtres vivants, au lieu d’être carnivores et de guetter le moment où le voisin plus faible ne pourrait plus se défendre, se contentaient de manger de la terre ? Je parle sérieusement : de la terre, on en trouverait certainement pour tout le monde, elle serait juste un peu plus sableuse dans les Kalaharis ou Saharas de la planète, un peu plus grasse près des tourbières irlandaises, mais chacun y trouverait pâture, une fois les rythmes personnels bien pris. Vous voyez d’ici ce que ça supprimerait comme ravages entre espèces :y a-t-il rien de plus déprimant que l’évocation de la chaîne animale qui doit manger et trouve sa proie dans le chaînon immédiatement inférieur en force et ruse ? Quant à la variante humaine, fonction des ambitions et des crocs, vous la connaissez comme moi, ne serait-ce pas un soulagement de rayer d’un trait de plume ces consommations cannibales qui vous assoient un PDG dans son grand fauteuil ? Et ne me dites pas que les éleveurs et les bouchers se mettraient en chômage : non, ils se mettraient à combiner les goûts de la terre pour satisfaire tous les palais. Et pourquoi pas l’œil aussi ? Il me semble que pour les réceptions et repas divers à l’Elysée ou à Matignon les experts pourraient bien faire des merveilles en variant les provenances : terre de Sommières rose pâle, terre de bruyère corsée, kaolin quand viendrait Sa Sainteté, tchernozium pour les jours  avec soviétiques, terre de feu pour les invitations sud-américaines, Terre Neuve par temps de brouillard… On emploierait nos ministres comme gâte-sauces, ils seraient moins dangereux là qu’aux postes qu’ils occupent. Moi je ne vois que des avantages à cette solution. Certes il faudrait des aménagements, la transition ne se ferait certainement pas sans heurts ni grincement s de dents. Mais qui ne tente rien n’a rien : à mon avis c’est celle-là la bonne réforme, depuis le temps qu’on nous en parle. Allons-y gaiement, tous au charbon !

 

                                                                                Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
<br /> Je vous trouve bien terre à terre aujourd'hui.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens