Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 15:27

 

 

            Avant l’entrechat yankee, je crois bien que j’avais pris non seulement de bonnes résolutions mais encore de bonnes habitudes pour la rédaction point trop tardive de mes blogs, de manière que vous pussiez (oui : pussiez) en prendre livraison avant la tombée de la nuit. Libre à vous, naturellement, si vous dédaignez d’y mettre le nez avant l’extinction des feux : je m’adresse de préférence, je ne vous le cache pas mes belins-belines, à ceux d’entre vous qui attendent en trépignant d’avoir à se mettre sous la dent ce viatique de morale, de culture, d’élévation d’esprit dont je suis le dispensateur. A ceux-ci il importe d’avoir un petit booster pour traverser la journée, de même que les fusées interplanétaires américaines ont des réservoirs et détonateurs accessoires sur le côté comme relais de démarrages (vous voyez si je m’y connais en fusées : je vous avais caché toute une partie importante de mon ouverture sur les sciences, eh !bien voilà, désormais vous saurez tout de moi). Mais je ne sais si le jet-lag se manifeste à retardement chez moi, comme la pénicilline des premiers âges (là encore, si vous saviez tout ce que je sais en médecine, vous seriez éberlués) : en tout cas, depuis mon retour j’ai du mal à assurer mes horaires, question de trois ou quatre jours encore probablement. J’ai dans l’oreille ce terme : « Everything under control » tel que le martelait sourdement une Américaine de ma connaissance beurrée comme un p’tit Lu, dirait Pierre Perret  - cramponnée à son volant et traversant à toute blinde un secteur où nous savions la maréchaussée spécialement pointilleuse. Je priais pour qu’ils fussent aux aguets afin qu’elle arrêtât (oui, arrêtât) sa course folle : ils étaient en fonction, certes, mais ils venaient d’en arrêter deux autres, grâce auxquels nous passâmes devant leurs nez ahuris, car avec leurs bics et leurs carnets de verbalisation ils n’avaient plus assez de mains disponibles pour utiliser leur sifflet. Comme quoi la vraie justice n’est pas de ce monde – je pourrais vous en dire long là-dessus.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens