Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 08:35

 

         Le pire de cette expérience de relecture (le pire, oui, car dans son ensemble elle m’a été douloureuse : j’ai trouvé consternant de ne pouvoir être plus enthousiaste) est que par moments le plaisir était là et bien là. Dans ces    petits tableaux sans doute à tort chargés d’étoffer l’histoire, il pouvait apparaître un sens de l’humour fort bien venu, d’autant plus qu'il s'y mêlait du sarcasme                                                                                                              avec habileté. Par exemple la mère de famille qui néglige ses enfants de manière spectaculaire parce qu’elle ne vit que pour envoyer des chômeurs planter du café en Afrique, « à Borrioboola-Gha ». Ou l’horrible usurier qui ne quitte pas son fauteuil et que sa fille doit sans cesse remonter  sur son siège en le secouant parce qu’il disparaît dans ses vêtements. Un geste ici, un tic ou une manie là – et des personnages se dressent, cocasses ou grinçants, chacun dans son style … il y a même une très touchante histoire, celle d’un adolescent abandonné depuis l’enfance dans les rues les plus puantes de Londres et qui meurt rongé de fièvre en répétant le « Notre Père » - mais pourquoi sont-ils tous rattachés (et si mal) au récit principal qui lui se déroule dans un moralisme un peu sot, presque béat ? Et pourquoi nous faire attendre que la lady supprime le notaire qui allait  divulguer son secret de jeunesse ? On a l’impression qu’il y avait là pour l’auteur une ou deux livraisons de feuilleton à  effectuer, en faisant patienter les lecteurs du quotidien – mais pour le lecteur du roman c’est insupportable, car tout est si transparent et prévisible depuis si longtemps ! Vous comprenez combien c'est lourd pour mon entreprise, d'avoir voulu louer encenser restaurer - et puis de me trouver contrainte à critiquer et peu apprécier...De quoi en prendre l'oreille basse!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens