Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 11:00

 

 

           

 

            Mea culpa du N° 624 : « mes pépiements et gazouillis du matin donnaient du pep  » et non pas « donnait  du pep » - bou diou ! que j’étais contrite !

 

Voyez un peu, mes belins-belines : j’étais si empressée hier à vous adresser mes excuses les plus plates que j’en avais négligé les mea culpa dont nous sommes vous et moi convenus, à charge pour moi de corriger mes éventuelles (et rares, reconnaissez-le) fautes d’inattention avant que vous ne vous mettiez en position de le faire. Il y aura toujours un petit chouïa de décalage, c’est entendu, mais tout de même mon honneur sera sauf. Pour cet entretien de Noël que je vous dédie aujourd’hui, je ne saurais mieux faire que vous recommander Jim Jarmush et Bill Murray .Hier c’était Broken Flowers, où l’on peut admirer l’art merveilleux du comédien de s’exprimer au sein de son immobilisme par d’imperceptibles mouvements des traits du visage – du grand art. Ainsi lorsque, cherchant la trace d’un fils aléatoire parmi les quelques maîtresses qu’il a connues et abandonnées depuis vingt ans, il est accueilli chez l’une d’elles par une adolescente de quinze ans vêtue comme « Eve à son premier péché », dit Musset dans Namouna, il hausse simplement à demi un sourcil – c’est irrésistible. Ce soir ce sera « Un jour sans fin », autrement dit « La Fête de la marmotte » dans la version anglaise que je vous souhaite de tout cœur de pouvoir obtenir : les sous-titres vous aideront, mais vous aurez surtout l’accompagnement sonore adéquat. Ce jour qui recommence plusieurs fois de suite avec de menues altérations et différences est le fil conducteur d’une rénovation totale de l’individu, et aux côtés d’Andie MacDowell la régénération s’effectue en souplesse : il est beau de voir ce même visage s’adoucir et s’animer sans autre moyen que d’infimes modifications en parallèle avec les bégaiements du temps. Ne vous privez pas des programmes de Noël triés sur le volet (et non acceptés moutonnement et béatement pour aider à la digestion), on peut très bien s’en arranger ! Bon Noël !

                                                                                                  Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens