Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 18:36
     Je ne sais pas si c'est un petit signe de reconnaissance, un petit clin d'oeil dû à mon application dans ces colonnes, une marque tardive de considération, mais voilà que depuis quelques jours , sous la rubrique "édition de l'article", l'édition basique se met en veilleuse et l'édition avancée s'allume, telle un phare. Je vous jure que je n'y suis pour rien. Du diable même si j'avais jamais remarqué qu'il y avait un choix possible - ce choix n'est pas de mon fait, je ne saurais même pas comment recommencer le truc. Il y a comme cela de ces mystères dans ces ordinateurs... Quand par exemple on m'annonce tout d'un coup que "le programme ne répond pas", rien à faire pour le faire démarrer. Si c'était une mule, je serais rudement plus à mon affaire pour la convaincre de m'écouter. Et quand cela se produit au beau milieu d'un de mes efforts d'écriture, c'est moi qui rue. Et il serait malaisé de mettre une étiquette aux sons bizarres, insolites, violents toutefois, que je suis capable de faire sortir de moi, en tout cas il conviendrait de ne pas laisser les oreilles des enfants à portée. Je suis quelque peu irritable en ce moment, changement d'heure, changement de   saison, changement de temps à chaque instant, certes. Mais surtout je ne vois pas sortir ma douce Colombe qui devrait pourtant réjouir mes yeux  depuis la mi-mars.  Moi jai écrit, livré, corrigé les épreuves,  obéi à toutes les directives (vous n'avez aucune idée de ma docilité en ce domaine, vous ne me reconnaîtriez pas)  - et nous voilà à Pâques, et ma Colombe n'est toujours pas présente à mes yeux ni aux vôtres. J'espère qu'il n'y aura pas à attendre jusqu'à la Trinité pour que je vous la brandisse. Si je n'avais pas peur que l'on m'accuse de plagier l'ineffable Jeanine Boissard, je vous dirais bien, comme elle dit d'elle-même dans l'un de ses titres  "Vous verrez, vous l'aimerez"  (et ne croyez surtout pas que je prépare une nouvelle thèse sur elle et sa production, ce que vous pourriez imaginer en me découvrant si bien au courant : je ne connais d'elle que trois titres : "Vous verrez, vous m'aimerez" - "Cécile, la poison" - "Prions tous pour Petit Paul" - ça doit suffire pour se faire une idée, non?).                                          

                                                                                                    Lucette DEVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> Vite, vite, il faut que " Colombe " arrive avant notre migration saisonnière à la fin du mois. Peut-être n'ose-t-elle pas sortir par ce temps de chien. Mon parapluie a été retourné par le vent et<br /> je ne sais si, défiguré qu'il est, il connaîtra jamais une idylle. Je vais tâcher d'apprendre la chanson, pour lui porter chance. Amitiés. Anne<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens