Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 09:00

 

 

            Avant-hier matin on se contentait, presque respectueusement, de résumer l’interview sublime. Hier matin tout de même on a fait quelques timides commentaires. J’ai même entendu dire qu’ils sont quelque peu restés sur leur faim, ceux qui espéraient apprendre des détails croustillants  (allons allons, il n’aurait de toute façon rien dit, c’est qu’il est pudique, cet homme, qu’est-ce que vous croyez ?)  mais aussi ceux qui comptaient sur un simple aperçu de la vérité, histoire de savoir enfin comment ça s’était passé. – eh bien on reconnaît que nib de nib, on n’a rien appris. Certains ont spécifié, plus intéressant tout de même, qu’il n’a tiré des conclusions des rapports judiciaires officiels de là-bas (qu’il a brandis) que ce qui pouvait l’avantager : il a laissé dans l’ombre les zones d’ombre, il n’a rien précisé de gênant, il n’a cité de ces fameux rapports que ce qui était anodin… Et ça vous a surpris, mes belins-belines ? Est-ce que vous vous imaginiez  qu’il était devenu le maestro de la finance planétaire simplement parce qu’il avait une bonne bouille, et non parce qu’il savait faire dire au blanc qu’il était noir ? Il nie tranquillement, honnêtement, avec lassitude et tristesse -  pauvre homme ! être en butte à tant de soupçon ! qu’est-ce que c’est que cette histoire Banon, encore ? Il pourrait citer Pétain : « Je hais le mensonge qui a fait tant de mal à notre pays », car on lui fait du mal, à lui aussi, on raconte sur lui une montagne de mensonges,  cette femme peuhle est le mensonge incarné, il faut prendre à contre-pied tout ce qu’elle raconte… (Bonne idée ! mais alors, que faire de l’ADN du monsieur sur sa robe et ses sous-vêtements ? On nous a déjà fait rigoler il y a quelques années avec les taches sur la robe bleue d’une  plaignante, or maintenant que le système est érigé en loi éclairante et indiscutable,  que ne se saisit-on pas de ces preuves, puisqu’on a des preuves ?) Sont-ce des preuves, oui ou non ? Oui, c’en sont-ce – alors qu’est-ce qu’on attend pour prendre des fourches ?

Partager cet article
Repost0

commentaires