Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 17:35

     Devant l'avalanche de catalogues de tout poil qui se répand dans ma boîte aux lettres et sur ses alentours, j'ai par nécessité pris le réflexe de regarder d'emblée au rayon hygiène, non certes pour comparer les performances ou les prix selon les marques (j'avais déjà eu des propositions de ce genre l'an dernier, au milieu des offres d'étoiles de Noël et de biscuits à la noix de coco - croyez-moi, je n'avais pas donné suite, j'avais même rayé ledit  catalogue des publications à au moins débarrasser de leur emballage), mais bien pour éviter ces incitations au plaisir nocturne, comme le texte allemand le dit si poétiquement.  L'un des  catalogues qui ont aujourd'hui atterri sur mon bureau est un  énorme catalogue de jouets, et je l'ai ouvert en anticipant de douces émotions accrochées aux souvenirs d'antan. Las! mes belins-belines, qu'est-ce que j'ai dû vieillir! Les jouets de maintenant sont si changés que même une mère chatte n'y retrouverait pas ses petits. Et 178 pages, mes agneaux! J'ai bien retrouvé une chose à bascule, mais c'était une chenille (et si c'est pédagogiquement louable d'offrir à ses rejetons la connaissance précoce de la nature, je vous assure que je n'ai jamais vu des chenilles de cet aspect-là). J'ai reconnu aussi un serpent dont les yeux s'allument et qui fait du bruit (sonnette?) : mon dieu mon dieu, comme ce doit être câlin de serrer ce doudou sur son coeur pour s'endormir, et de quel côté tourner les deux crochets plus vrais que nature qui lui sortent de la bouche? J'ai également repéré un dinosaure toutes ailes déployées (il a dû y avoir une erreur d'étiquette au moment de la création, par confusion avec un ptérodactyle,  mais l'essentiel est que lui aussi ait des yeux qui s'allument, qu'il bouge la tête et qu'il fasse  du bruit  - c'est vrai : un phylactère le fait aimablement conjuguer ces activités à la première personne; il n'est d'ailleurs pas tout seul à crier tout ce qu'il peut faire, il semble que tous ces êtres bizarres aient reçu le don de la parole, du moins sur le papier). Je ne vous parle pas des kyrielles de pages où j'ai cru me trouver tombée dans le pire terrain d'exploration du Docteur Who, où je me suis égarée une fois (j'ai même failli en mourir d'horreur) : mais, pédagogie oblige, je vous citerai (sic) la "cuisine bilingue interactive, 4 modes d'apprentissage en français puis en anglais, piles fournies - dès 6 mois"). C'est donc là que se préparent nos surdoués, c'est une bonne nouvelle. Quant aux arts, non oubliés dans toute cette cybernétique, on les pratique dans une "chambre de Création", avec figurines : pour créer il faut attendre d'avoir  4 ans, mais mieux vaut tard que jamais, n'est-ce pas? Ma "lecture" - car il y a des textes! et un traducteur, puisque là aussi la provenance est étrangère - m'a donné un terrible mal de crâne, je manque d'adaptation. J'aurais pourtant bien voulu, toujours par souci pédagogique, apprendre à ce traducteur la différence entre TROP qu'il repète à chaque page ('"C'est trop fort!") et TRES, qui manifestement s'imposait. Mais j'ai hésité : j'aurais peur de lui faire de la peine. Il faut toujours faire très attention aux susceptibilités des étrangers. A demain!

                                                                                                               Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens