Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 07:33

                        J’ai été bien déçue hier : comme tout le monde, j’attendais avec ferveur le retour du violeur avec ma guirlande de fleurs, et à sa descente d’avion il n’a pas regardé de mon côté. C’était vexant, d’autant plus que je comptais, comme la centaine de journalistes et photographes qui étaient là, sur une conférences de presse au débotté, où il nous aurait décrit en long et en large ses souffrances pendant son séjour américain, ses humiliations injustes, ses expériences carcérales qui lui donnaient une petite idée des villégiatures à Guantanamo. J’attendais surtout qu’il nous parle de son impression au sujet de cette gueuse de bonne femme (et une Peuhle en outre, je vous demande un peu !) qui l’avait calomnié, molesté,  fait chanter,  traîné devant les tribunaux (non, pardon, excusez-moi, c’est l’indignation qui m’emporte : en réalité, grâce à Jehovah, une intervention de justice in extremis l’a soustrait à ce traitement indigne, on lui a évité de justesse les flétrissures judiciaires) – une femme de chambre, mais oui, rien de plus que de la boue, une marie-couche-toi-là qui lui avait sauté dessus et dont il avait eu toutes les peines du monde à se débarrasser. Je pensais qu’il nous expliquerait tout cela, qu’il nous révèlerait tout un tas de détails que la presse nous a cachés : lui enfin ôterait tout voile sur ces mystères scabreux. Eh bien non : il était si heureux de se retrouver en France, parmi nous, mes belins-belines, si ému, si bouleversé, que pour un peu, tel le Saint-Père, il aurait baisé le sol natal en sentant le tarmac sous ses semelles. En tout cas, il n’avait plus de voix. Sa mousmé le soutient, elle a un sourire ripoliné qui tient le coup depuis des mois, elle va lui préparer ce soir ce qu’il va dire demain à la presse, lui donner un peu de sirop de Place des Vosges en le mettant au lit : demain il nous reviendra tout guilleret et frémissant de la queue, on peut bien lui passer un peu d’émotion au moment du retour au bercail tout de même.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens