Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 12:56
     Vous m'êtes témoins, mes belins-belines, que je cherche à vous faire partager mes soucis, voire mes interrogations (pas toutes, naturellement, mais quand même un certain nombre et non des moindres). Vous ne serez donc pas étonnés si aujourd'hui je vous confie mes incertitudes concernant le déroulement dramatique de mes Eastenders. Ne croyez pas par exemple qu'on soit déjà renseigné sur l'auteur exact du meurtre du barman : la police ne s'est plus montrée depuis un bon bout de temps, mais avait promis de revenir . Le pauvre garçon en fuite et tombé du toit a plongé le quartier dans la consternation par sa chute, mais personne ne le croit coupable. Sa femme, qui s'est accusée devant son corps sans vie, ne l'a fait que dans une sorte d'hallucination, et seul le père du garçon l'a entendue - d'ailleurs elle s'est cloîtrée dans un sordide meublé pour échapper aux regards et à la curiosité, elle n'a fait l'objet d'aucune recherche de la part de la police, il semble donc que tout couve sous la cendre, d'autant que l'alibi forgé par la bonne amie du fils du cafetier branle dans le manche, du fait que le fils du cafetier qu'elle espérait pouvoir épouser grace à cette couverture fait mine de la dédaigner - donc, va-t-elle revenir sur ses déclarations? Vous le voyez, tout stagne. Quant au "preacher" dissident qui a laissé mourir son ex-femme dans une baraque à outils et qui, le matin de ses noces, a fait passer l'arme à gauche au maître-chanteur qui le menaçait, il représente une fameuse source de rebondissements : figurez-vous que les gens du quartier veulent remodeler leur square pour l'agrément des retraités et des enfants, donc ils proposent des plans entraînant le défonçage des lieux, et c'est justement là que le corps du maître-chanteur (en outre, ex-mari de l'épousée : ça se corse, chef-lieu Ajaccio dirait l'"Os à Moëlle") a été    enterré en vitesse avant le départ des mariés en voyage de noces. Les astuces du   "preacher" pour éviter le défonçage de son cimetière privé sont toujours  de qualité malgré l'improvisation due à l'émergence du danger, d'autant qu'il pose au juge et conseiller pour cet aménagement du territoire et qu'il trouve toujours des arguments déterminants. Et ça dure, vous savez, ça dure... Mais c'est promis : je vous tiendrai au courant : il n'y a pas de raison que je me fasse des frissons toute seule sans vous en faire partager le plaisir.
                                                                                                                                      Lucette DESVIGNES.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens