Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 08:55

ESCROQUERIES EN TOUT GENRE

 

 

Il y en a une, une des plus grosses, des plus éhontées, dont je ressens l’urgence de vous parler, mes belins-belines, non seulement parce qu’on en parle (on en a parlé virulemment il y a quelques semaines à peine) mais parce que depuis de longues années j’ai envie de prendre le micro, le haut-parleur, le porte-voix, n’importe quel engin qui grossit la parole pour qu’elle porte mieux, qu’elle se répande plus loin, qu’elle rentre plus profond. Et j’en parle et j’en parlerai avec véhémence, parce que malgré les précisions douloureuses apportées par les gens qualifiés – éminemment victimes des scélérats – ça n’a pas l’air de rentrer, je sais ce que je dis. Quand on vous dit SPA, naturellement vous croyez qu’il n’y en a qu’une, celle qui des fois sur les étranges lucarnes vous montre des chiens et chats à adopter, jouant sur la corde sensible. Eh bien vous vous trompez, et grossièrement ! Celle-là, c’est celle de Paris, qui se prétend la seule à œuvrer pour le bien des animaux souffrants ou perdus, mais je vous dirai aussi (et, rebelote, je sais de quoi je parle) qu’elle est soupçonnée de fournir des chiens à l’institut Mérieux,  que la transparence (vous avez bien dit transparence ? qu’est-ce que ça signifie ?) ne fait pas partie de son vocabulaire, que les réceptions, elles, font partie de son agenda au top niveau, que lorsque la présidente (d’il y a quelques années certes mais mais mais) avait envie de soleil, elle partait pour la Guadeloupe en avion-taxi aux frais de l’association, ben voyons ! pour voir si les chiens errants sont aussi mal traités outremer que chez nous. Je pourrai aussi vous préciser que bien à l’abri sous ce sigle elle prétend être la destinataire de tous les legs faits à la SPA, même quand il est avéré que la mémé qui a rédigé son testament pour les bêtes malheureuses de son coin a pensé à « sa » SPA locale même si malheureusement, elle a en toute naïveté négligé de le porter sur son papier. Mettez-vous bien dans le crâne   qu’il y a près de trois cents SPA en France disséminées sur le territoire, des refuges dont les bénévoles donnent leur temps, leurs argent, leurs forces aux bêtes recueillies, chacune fonctionnant comme une pauvre petite PME sans autre ressource que le bon cœur des membres et parfois des mairies. Je continuerai demain, j’ai besoin de prendre l’air.

                                                                Lucette DESVIGNES .

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> ta légitime indignation t'en a fait oublier tes chats, régulièrement évoqués en fin de message !<br /> <br /> <br />
Répondre