Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 06:19
    

     Imaginez que vous vous trouviez dans une maternité moderne, belle salle d’attente, distributeurs de café, infirmières pimpantes et accortes, allées et venues incessantes pour vous faire comprendre qu’ici on travaille et, de manière annexe, que vous-même n’êtes là qu’en oisif. Imaginez qu’il s’agisse de votre rejeton, dont vous guettez en fanfare l’apparition en ce bas monde (comme s’il avait gagné à la loterie rien qu’à montrer le bout de son nez, pauvre petit : il ne sait pas encore ce qui l’attend sur ce terrain de jeux où la loterie tire ses numéros  en regardant ailleurs que dans son sac à jetons). Imaginez que vous ayez mis des boules quiès dans vos deux oreilles pour ne pas entendre les cris et les gémissements qui accompagnent, si j’en crois mes soaps anglais qui se déroulent dans le monde médical, les venues au monde de l’espèce humaine. Imaginez qu’une fois la cigogne passée et son petit ballot déposé elle oublie qu’elle aurait dû le déposer à vos pieds, imaginez que le grand branle-bas des infirmières et sages-femmes évolue ailleurs que dans la salle où vous attendez. Tant qu’on ne vous l’aura pas mis dans les bras, à peine débarbouillé et tout regrigné tout fripé tout rouge (c’est-à-dire tout à fait digne d’être présenté au père avec toutes les garanties que c’est le plus beau bébé du monde, mais selon un code d’usages relevant de la langue de bois de nos politiciens qui oublie totalement l’objectivité,  voire le simple respect de la réalité) vous n’y croyez guère. Vous n’êtes pas Saint Thomas, certes, mais qu’on vous le montre, ce marmot , tonnerre ! Eh bien j’en suis là, mes belins-belines ! Le faire-part rose, je sais que c’est à moi de vous l’envoyer, elle s’appellera Colombe et je pars tout à l’heure pour deux jours au Salon du livre d’Autun où se trouvent les fonts baptismaux, vous voyez que je fais tout pour mettre l’univers au courant, mais je ne l’ai encore pas vue ni même aperçue. On a tout fait pour qu’elle soit superbe, mais mais mais je me méfie. Je vous dirai lundi ce que j’en pense, en tâchant de ne pas user de la langue de bois.

                                                                              Lucette DESVIGNES.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
<br /> Maintenant que le baptème a eu lieu et que nous avons bu à la santé de Colombe, dites-nous si l'enfant est bien le plus beau du monde.<br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens