Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 10:22

 

            Préparer l’emplacement pour le titre, choisir le corps le caractère l’allure… Tout ça n’est rien, on le fait sans y accorder la moindre parcelle d’attention. C’est après que ça commence à tirer – c’est-à-dire que rien n’est fait encore, c’est à présent qu’il faut plonger. Et quand on n’a pas de pétrole, on n’a pas forcément des idées pour remplacer. J’ai    entendu hier que l’Afghanistan, ce pays sans doute le plus pauvre (et indiscutablement le plus malheureux) du monde, est riche à mille milliards de dollars selon l’estimation de ses ressources minières. La Chine, la  Corée, les USA vont en douce se partager le territoire (la Chine a paraît-il installé ses pions et ses usines depuis près de 40 ans dans les mines de cuivre, ça ne se sait qu’aujourd’hui, comment cela sa fait-il, dites-moi ?) ils vont envoyer leurs ingénieurs et géologues avec en secret mission de s’entretuer, vont creuser des galeries, y envoyer les pauvres types ayant survécu aux Talibans et aux divers envahisseurs, vont tâcher de faire coexister les affrontements militaires avec les affrontements commerciaux, vont établir des contrats où de toute façon l’individu et la nation seront largement blousés, bref le plan est simple, c’est celui qui fait main basse sur le fer de Mauritanie, le pétrole offshore  de l’Afrique centrale, les diamants d’Afrique du Sud : plus les pays tout juste survivants ont du mal à s’installer au même rang que les nations dites civilisées, plus leurs richesses encore à découvrir seront pour eux causes de misères, car on va se porter vers eux avec des promesses d’aide et de développement tout en pompant jusqu’à la moëlle leurs forces vives. Scénario classique s’il en est : vous avez les minerais, nous avons les machines, laissez-nous faire. Autrement dit, quand les comptes sont faits, il vaut mieux avoir des idées que des richesses dans le sol : c’est avec les idées qu’on dépouille les autres, c’est avec  des ressources minières qu’on se fait dépouiller. Vous pensez, en conclusion, si je vais vous informer de tout ce que je recèle dans mon sous-sol ! Vous verrez  bien… A demain !

                                                                                               Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires