Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 11:26
     C'est certainement à moi seule qu'arrivent des choses sur mon ordi, dès que j'essaie d'entrer en  communication avec le web. Des fois je trouve mes coordonnées déjà toutes prêtes, d'autres fois on me demande avec la patiente obstination des imbéciles (je connais la musique, car je fais partie de la fanfare) qui je suis, puis qui je suis, puis qui je suis - ça finit par faire désordre. Quant on arrive à s'entendre après ce long dialogue de sourds, ils veulent bien, là-haut, considérer que c'est pour écrire un article, mais on me propose une première formule en rose et bleu (il faut cliquer sur le trait vert du dessous pour avoir en théorie droit à l'accès aux articles, titre, polices etc.) qui ne devrait pas vous renvoyer sur une icône semblable quoique en couleurs différentes en théorie vous donnant accès à l'écriture d'articles, c'est pourtant ce qui se passe, et si vous cliquez dessus vous vous retrouvez sur la première formule en rose et bleu, vous cliquez donc sur le trait vert du dessous, cela vous donne droit à retrouver l'icône semblable mais de couleur différente, vous cliquez dessus pour pouvoir avoir accès à l'endroit pour le titre, les polices etc., vous vous retrouvez sur la deuxième icône avec elle aussi son trait vert dessous qui n'est qu'un attrape-nigaud puisqu'elle vous renvoie au rose et bleu, si vous en avez assez vous ne cliquez plus sur son trait vert si faussement invitant et vous allez arroser vos primevères, mais si vous trouvez dans ce mol balancement entre deux univers matière à inspiration poétique, vous pouvez parfaitement continuer, sur le même rythme, voire sur des tempi plus agacés en fin de course,  bref c'est à vous de voir comment vous gérez ça. Au fait, vous n'avez peut-être jamais à gérer "ça", "ça" ce sont mes insuffisances criantes, et je vous assure qu'il faudrait être meilleur gestionnaire que moi pour en arriver à bout - je dis gestionnaire parce que c'est la mode, mais gérante irait tout aussi bien, seulement ça fait trop popote, trop obsolète,  ça veut pourtant dire celui ou celle qui gère, quoi, rien de glauque dans le terme, le seul défaut c'est qu'au temps des gérantes et gérants les parachutes n'étaient pas dorés, là encore simple question de mode. Ces profondes réflexions sur la manière dont va le monde devraient vous inciter à brillamment démarrer l'année sur les chapeaux de roue  (d'ici là j'aurais peut-être appris à cavalcader fièrement sur un coursier totalement dompté - voire, dit Panurge...).                                                  

                                                                                       Lucette DESVIGNES.    
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens