Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 13:59

 

 

            De meilleure humeur, disais-je hier en terminant  (c’est vrai : après une grosse bouffée de rancœur et de colère rentrée, c’est toujours agréable de se sentir apaisé, disposé à prendre le temps comme il vient et les gens comme ils sont, donc de retrouver quelque peu d’optimisme ou du moins un tantinet de la résignation des sages). Eh bien, que non pas, mes belins-belines ! J’avais déjà, il y a quelques mois, aperçu dans une émission sur l’économie – un  genre table ronde sélecte où les trois têtes pensantes  analysent les données du moment : on y trouve à boire et à manger mais aussi occasion de réfléchir et puis ça ne mange pas de pain – un Beidbeiger qui montrait le nez en profitant du coup de pied bien placé du frangin génie du commerce littéraire déjà mondialement connu (sinon reconnu de tous). A sa place, moi, je me serais tenue modeste, profil bas, peu de paroles sinon bien opportunes. Or lui, tenant de famille un culot monstre et revêtu d’un complet Giorgio Armani sans aucun doute (pour aller avec les crans de son bel arrangement capillaire), voulait toujours prendre la parole, sans se rendre compte que les collègues bien en place écoutaient ses dires avec une attention suspecte et un air souriant qui dépassait l’aimable. Le tout, pour proférer des banalités aptes à se faire remarquer par n’importe quel journaliste – et pourtant ! – ainsi que des propos creux, vides, vagues, défonçant les portes ouvertes. Il m’avait semblé sentir le courant d’ensemble – tiens ! m’étais-je dit, celui-là ne suivra pas les traces de Petit Frère au Culot, tout compte fait il y a quand même une espèce de justice… Ouch ! mes agneaux, j’avais assisté au galop d’essai, et il faut croire que le feu vert lui a été donné sans mal, car voilà qu’on en parle et qu’on en reparle dans les hautes sphères, qu’il se montre, qu’on l’entoure, qu’on fait semblant de l’écouter. Comment voulez-vous que mon humeur s’arrange ? Si on nous empoisonne la vie par dynasties entières, maintenant…

                                                                                           Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens